Rümlang

Comm. ZH, distr. de Dielsdorf. Située au bord de la Glatt, elle jouxte l'aéroport de Zurich-Kloten et comprend, outre le village de R., le hameau de Chatzenrüti ainsi que plusieurs fermes isolées. 924 Rumelanch. 558 hab. en 1634, 904 en 1850, 1029 en 1900, 1744 en 1950, 5552 en 2000.

On a mis au jour à R. une tombe de l'âge du Bronze ancien près de la ferme d'Altwie, des vestiges d'un habitat romain sur la Bölli et des parures alémanes au Bärenbohl. Il est possible que la principale voie romaine reliant le Léman au lac de Constance ait traversé le territoire communal actuel d'ouest en est. En 924, le duc Burchard II de Souabe confirma la propriété du domaine de R. au Fraumünster de Zurich. Plus tard, les abbayes d'Einsiedeln (1140), de Wettingen (1254) et de Saint-Martin sur le Zürichberg (1325) apparaissent comme seigneurs fonciers. Le château fort im Rohr des ministériaux habsbourgeois de R., mentionné pour la première fois en 1291, fut incendié par des troupes zurichoises pendant la guerre de Sempach (1386), en même temps que le moulin de R. Des troupes confédérées dévastèrent tout le village durant la guerre de Zurich (1443).

R. dépendit sans doute du bailliage impérial de Zurich jusqu'en 1218. A l'extinction des Zähringen, la haute justice revint aux comtes de Kibourg, puis aux Habsbourg-Autriche en 1264. Dès 1377, les comtes de Habsbourg-Laufenbourg remirent en fief la basse justice aux seigneurs de R., qui vendirent leurs droits à la ville de Zurich pour 2600 florins en 1424, en même temps que le comté de Kyburg passait à la ville. En 1433, Zurich se fit confirmer les droits de bailliage par l'empereur Sigismond. Le bailliage de R., créé en 1424, perdura jusqu'en 1798. Le village fut doté d'un coutumier avant 1424. Des libertés furent consignées dans les lettres d'arbitrage de 1489 (affaire Waldmann). Le ban et la juridiction, aux mains du Fraumünster jusqu'à la Réforme, revinrent aussi à la ville de Zurich après la suppression de l'abbaye en 1526. R. fit partie du district de Regensdorf (République helvétique), de celui de Bülach (Médiation), puis fut rattaché au district de Regensberg (1840), enfin à celui de Dielsdorf (1870).

L'église Saint-Pierre est citée en 952. L'abbaye du Fraumünster de Zurich, les comtes de Kibourg et le bailli Rodolphe III de Rapperswil se disputèrent le droit de patronage en 1212. La dîme ecclésiastique fit l'objet d'un litige au XVIe s. La Réforme fut introduite en 1523. L'église fut agrandie aux XVe et XVIe s. Vers 1600, un bâtiment scolaire fut annexé du côté nord, puis démoli en 1846-1847 lors de l'agrandissement de la nef.

La bonneterie constitua une source de revenu importante dès le XVIIIe s. Des familles entières, la plupart sans terre ou presque, vivaient de cette activité artisanale, ce qui leur fit, selon la commission économique de Zurich, négliger l'agriculture. De 1769 à 1785, Jakob Gujer, dit Kleinjogg, fit œuvre de pionnier dans sa ferme modèle du Chatzenrüti en développant de nouvelles méthodes pour augmenter le rendement agricole. Le cours de la Glatt fut corrigé dans le premier tiers du XIXe s. En 1865, R. fut raccordé à la ligne du chemin de fer Bülach-Oerlikon. Au XIXe s., la scierie et le moulin étaient les principaux pourvoyeurs d'emplois. Le moulin brûla en 1911, la scierie ferma après la Deuxième Guerre mondiale. La construction de l'aéroport de Zurich-Kloten (1948) généra des emplois et apporta la prospérité. La commune dut céder près de 76 ha de terrain à cet effet. Depuis 1977, les entrepôts de R. abritent des combustibles et des carburants, soit le stock de kérosène nécessaire au trafic aérien et les réserves obligatoires d'essence, mazout et diesel prescrites par la loi. En 2000, on comptait 3776 pendulaires entrants contre 2337 sortants (74%).


Bibliographie
– F. von Ow-Bauer, Dokumentation zur Chronik der Gemeinde Rümlang, 1972
– Th. Meier, Handwerk, Hauswerk, Heimarbeit, 1986, 309-320
GKZ, 1, 481-485
– H.P. Treichler, Rümlang - ein Dorf mit Geschichte, 1996
– W. Gujer, 1050 Jahre reformierte Kirche Rümlang, 2002

Auteur(e): Rainer Hugener / UG