27/08/2003 | communication | PDF | imprimer | 

Carre, Le

Hameaux de la comm. de Meinier GE (Le C. d'Amont et Le C. d'Aval). 1289 Ursez, Ursel, 1540 Le Carre. Tombes à dalles des Ve-Xe s. au C. d'Aval. Au Moyen Age, le chapitre cathédral de Genève et le prieuré de Saint-Jean y possédaient des terres. Après la Réforme, la souveraineté fut exercée par Genève et par Berne puis, après le traité de Lausanne de 1564, par Genève et le duc de Savoie. Sur le domaine de la Touvière (Le C. d'Aval), des fouilles de 2001 ont mis en évidence les structures d'une bastide en bois, attestée en 1339, et les ruines de la forteresse en pierre qui lui a succédé vers 1355 (Bâtie Compey, Bâtie Cholay, Soubeyron, Sonneyro, Rouelbeau, Roillebot); elle appartint aux Ferney, puis aux Lullin, enfin à Jacques de Loys. Le domaine, successivement propriété des familles de Carro (originaires du C.), Fabri et Turrettini, produit du vin.


Bibliographie
– L. Blondel, Châteaux de l'ancien diocèse de Genève, 1956
– P. Bertrand, Hist. du territoire de Meinier, 1957
– J. Terrier, «Découvertes archéol. dans le canton de Genève en 2000 et 2001», in Genava, N.S., 50, 2002, 375-383

Auteur(e): Martine Piguet