21/04/2011 | communication | PDF | imprimer | 

Betschwanden

Commune GL, sur la rive droite de la Linth; village sur le cône d'alluvions du Diesbach. 1240 in Beswando. 123 hab. en 1692, 254 en 1850, 255 en 1900, 282 en 1950, 132 en 1980, 172 en 2000. Rattaché à l'origine à la paroisse de Glaris, B. paya des redevances au monastère de Säckingen jusqu'en 1395. Construite au XIVe s. en style roman et transformée à de nombreuses reprises (protection contre les inondations en 1779-1780, éléments Art nouveau et néobaroques en 1915), l'église a été restaurée en 1975-1977 (rénovation extérieure en 2001). Dès 1528, B. forme une paroisse protestante avec Hätzingen, Diesbach, Rüti et (jusqu'en 1942) Braunwald. Le réformateur Fridolin Brunner y prêcha entre 1532 et 1555, tout comme Gottfried Heer entre 1866 et 1906. Jusqu'au XIXe s., l'agriculture et l'exploitation des alpages étaient les principales sources de revenu; l'alpe de Vorder Sand (comm. Linthal) était, avant 1800 déjà, propriété de la commune bourgeoise (Tagwen). Le moulin sur le Diesbach (1778) est devenu l'auberge de la paroisse. Une filature, fondée en 1843, fut transformée en 1910 en un entrepôt qui, depuis 1982, abrite une entreprise de chimie textile. Une école fut créée dans la paroisse en 1727. Le bâtiment scolaire, de 1844, accueillait les élèves secondaires des communes environnantes (de Rüti à Luchsingen), l'école primaire se trouvant à Diesbach. Depuis 1984, B. et Rüti (avec Diesbach jusqu'en 2004, puis avec Linthal) forment un arrondissement scolaire pour l'enseignement primaire; B. fait aussi partie de l'arrondissement scolaire pour l'enseignement secondaire de Linthal-Luchsingen. Station des chemins de fer du Nord-Est (1879), abattoir régional d'urgence (1978); une route de contournement (1989) a libéré les alentours de l'église. En 1990, le secteur tertiaire offrait 17 des 27 emplois de B.; 67% des personnes actives travaillaient à l'extérieur.


Bibliographie
– J. Davatz, «Die reformierte Kirche Betschwanden», in NMAH, 29, 1978, 91-100

Auteur(e): Karin Marti-Weissenbach / LD