• <b>Champvent (seigneurie)</b><br>Le château dans son état à la fin du XX<SUP>e</SUP> siècle. Photographie de  Claude Bornand,  Lausanne.

Champvent (seigneurie)

Seigneurie constituée en 1234 par le partage de celle de Grandson, échue au second fils d'Ebal III de Grandson, Henri, souche des C. Elle comprenait les villages de C., Mathod, Suscévaz, Essert-sous-C., Villars-sous-C., Orges, Vugelles-la-Mothe, Vuitebœuf, Sainte-Croix et Bullet. Elle fut à son tour démembrée par partage ou vente des seigneuries de la Mothe (avec Vugelles et Orges) au début du XIVe s., de Sainte-Croix (avec Bullet et une partie de Vuitebœuf) en 1317 et de Saint-Christophe en 1542 (juridiction 1630). A l'extinction des C. en 1336, la seigneurie passa aux Neuchâtel, puis à Marguerite de Vufflens, veuve du comte Louis en 1373, remariée au Bourguignon Jacques de Vergy. Son arrière-petit-fils Guillaume de Vergy étant au service du duc de Bourgogne Charles le Téméraire, le château fut incendié en 1475. Les fils de Guillaume se partagèrent la seigneurie et prêtèrent hommage à Berne en 1536. Une coseigneurie passa aux familles Masset (1597), d'Erlach (1626) et Doxat (1645), l'autre aux Diesbach (1607), Tillier (1731) puis à plusieurs propriétaires dès 1763. La seigneurie avait sa cour de justice et devait trois cavaliers d'hommage. Lors de sa suppression en 1798, elle était entièrement propriété des Doxat qui conservèrent château et domaine jusqu'à leur extinction en 1940. Les archives furent brûlées par les Bourla-Papey en 1802. Un premier donjon est mentionné vers 1240. Le château, du type "carré savoyard" à quatre tours (le donjon a été fortement abaissé au XVIIIe s.), date vraisemblablement des années 1290; sa chapelle est l'une des mieux conservées de Suisse romande. Il a été restauré sous Louis de Neuchâtel et après l'incendie de 1475. Toujours en mains privées, il n'a pas encore été étudié à fond.

<b>Champvent (seigneurie)</b><br>Le château dans son état à la fin du XX<SUP>e</SUP> siècle. Photographie de  Claude Bornand,  Lausanne. <BR/>
Le château dans son état à la fin du XXe siècle. Photographie de Claude Bornand, Lausanne.
(...)


Bibliographie
– R. Scheurer, «Mode d'exploitation et rendement d'une <grange> au XIVe s.», in MN, 1982, 125-133

Auteur(e): Pierre-Yves Favez