Ruswil (bailliage)

Bailliage de la seigneurie de Wolhusen, puis de Lucerne jusqu'en 1798. Le territoire appartenait aux deux châteaux forts ("intérieur" et "extérieur") de Wolhusen, situés dans la paroisse de R. Les propriétaires du château intérieur détenaient la haute justice. Lors de la guerre de Sempach en 1386, Lucerne s'empara de la seigneurie de Wolhusen, qui fut administrée à partir de 1392 environ par un bailli appartenant au Petit Conseil et divisée vers 1396 en deux bailliages, R. et Entlebuch. Un bailli de R. est également mentionné en 1392. Le bailliage de R. comprenait les paroisses de Buttisholz, Grosswangen, Menznau et Geiss (comm. Menznau) et une grande partie de celle de R., mais sans Grossdietwil. Le village de R. devint le nouveau centre administratif; le tribunal siégeait à Buholz (comm. R.). Vers 1400, se référant à l'ancienne haute justice de Wolhusen et avec l'aide de Lucerne, R. s'étendit dans les territoires autrichiens, jusque devant Sursee, et dans l'Eiamt (Michelsamt) avec lequel les frontières furent définies en 1443. Il s'agrandit encore aux dépens du comté de Willisau en 1424 et 1459. Les enclaves de Sigigen et Honig, situées dans le bailliage et datant de l'époque des barons de Rothenburg, subsistèrent jusqu'à l'Helvétique pour être finalement intégrées au XIXe s. dans la commune de R. Le bailliage était représenté par neuf jurés. C'est à R. que commença en 1513 la guerre des Oignons au cours de laquelle les sujets s'opposèrent à la limitation de leurs droits politiques, à la politique des pensions et au recrutement des troupes pratiqués par les autorités. Des recueils judiciaires sont attestés depuis 1627. Sous l'Helvétique, sans Grosswangen et les fermes de Nottwil mais augmenté de Schachen (auj. comm. Werthenstein) et du bailliage de Malters, R. fut un district. En 1814, l'ancien bailliage fut reconstitué, avec une frontière septentrionale modifiée, en tant que ressort judiciaire du district de Sursee (sans Menznau depuis 1831); celui-ci fut intégré dans le tribunal de district de Sursee en 1912.


Bibliographie
– F. Glauser, J.J. Siegrist, Die Luzerner Pfarreien und Landvogteien, 1977, surtout 52-65
Ruswil, 1987

Auteur(e): Waltraud Hörsch / FP