26/02/2009 | communication | PDF | imprimer

Knutwil (seigneurie, bailliage)

Les comtes de Frobourg vendirent la seigneurie de K. aux ministériaux d'Ifenthal en 1280, qui, de leur côté, confièrent la basse justice, le domaine et les serfs au chapitre de Zofingue, tandis que la haute justice revenait au comté habsbourgeois de Willisau, avant de passer à Lucerne en 1407 lorsque la ville acheta ce dernier. Les autres droits, en particulier la moyenne justice, firent l'objet de controverses entre Lucerne et Berne, cette ville étant devenue propriétaire du chapitre de Zofingue à la Réforme. En 1579, le domaine fut remis au couvent de Saint-Urbain en vertu d'un échange, le servage aboli et la basse justice cédée à Lucerne. La ville administra K. jusqu'en 1798 comme un petit bailliage doté de son propre coutumier, alors que le tribunal criminel restait au bailliage de Willisau. Le bailli était choisi dans le Grand Conseil. Le bailliage comprenait les actuelles communes de K., Mauensee et Kaltbach. Il fut rattaché sous la République helvétique (1798) au district de Sursee, devenu bailliage en 1803.


Bibliographie
– F. Glauser, J.J. Siegrist, Die Luzerner Pfarreien und Landvogteien, 1977
– A. Bickel, Willisau, 1982

Auteur(e): Walter Frey / FP