14/06/2002 | communication | PDF | imprimer | 

Alpnachstad

Hameau de la comm. d'Alpnach OW, au bord du lac d'Alpnach, jusqu'en 1889 centre de transbordement des passagers et marchandises. En 1371, le monastère de Saint-Blaise (D) détenait un tiers des droits de péage, celui de Murbach-Lucerne deux tiers. Ces droits furent amodiés aux habitants d'A. qui organisèrent le transport en corporation. En 1424, il existait neuf droits, en 1668 cinq. Une souste fut bâtie en 1578; l'Etat d'Obwald fit ériger par l'architecte Jakob Singer un nouveau bâtiment en 1784. Dès 1851, les compagnies de navigation à vapeur essayèrent de s'immiscer dans la répartition des anciens droits de transport, mais elles n'obtinrent des droits limités qu'en 1858 et, en 1880 seulement, contre indemnité, la libre circulation. Avec l'ouverture du chemin de fer du Brünig en 1889, l'activité des bateliers cessa et la souste fut démolie. La chapelle Saint-Joseph date de 1702. L'hôtel Bellevue fut ouvert en 1860 sur le Pilate. En 1863, l'hôtel Pilatus à A. commença à organiser des excursions (notamment en chaises à porteurs) sur cette montagne. La ligne ferroviaire du Pilate fut inaugurée en 1889.


Bibliographie
– O. Camenzind, Alpnach, 1991

Auteur(e): Otto Camenzind / LH