Bürgenstock

Le nom de B. fut créé par Franz Josef Bucher lorsqu'il fit construire le Grand Hôtel (1872-1873) au flanc du Bürgenberg, sur une croupe près de Tritt; il est encore employé pour désigner toute la chaîne de montagnes (communes nidwaldiennes d'Ennetbürgen et de Stansstad). Massif montagneux étendu, essentiellement composé de calcaire crétacé, avec beau point de vue (1128 m), entouré aux trois-quarts par le lac des Quatre-Cantons, la région est une zone de détente pour Lucerne. Une partie du flanc nord, difficilement accessible, constitue une enclave de cette ville depuis 1378. La zone de l'hôtel fut ouverte au tourisme grâce à une route privée (1871) et un funiculaire vers Kehrsiten (1888). La construction de l'ascenseur du Felsenweg (1903-1905) permit d'atteindre le sommet de la Hammetschwand 153 m plus haut (rénové en 1992). B. était une station estivale mondialement célèbre, florissante de 1873 à la Première Guerre mondiale et dans les années 1950 et 1960. Les tentatives de diversifier l'offre touristique (dès 1980 et en 1994-1995) ont échoué jusqu'à présent.


Fonds d'archives
– StANW
Bibliographie
– ISOS, Kantone Obwalden und Nidwalden, 1991-92, 205-215
– J. Flühler, Im Land der Seilbahnen, 1995

Auteur(e): Hansjakob Achermann / FS