10/05/2004 | communication | PDF | imprimer | 

Beckenried

Comm. NW, comprenant le village-rue de B. au bord du lac des Quatre-Cantons, les anciens hameaux d'Oberdorf, Niederdorf et Dorf et des fermes isolées, plus récentes, sur le flanc de la Klewenalp. 1314 Beggenriet. 823 hab. en 1743, 1342 en 1850, 1663 en 1900, 1981 en 1950, 2825 en 2000. Les couvents d'Engelberg, de Murbach-Lucerne et d'Au près de Steinen avaient des biens considérables à B. au Moyen Age. Deux familles influentes habitaient au XIIIe s. les tours de Retschrieden et d'Isenringen. C'est à B. que Jean d'Aarberg reçut au nom de l'empereur l'hommage des trois cantons forestiers en 1323, puis que se réunirent quelques diètes des cantons de Suisse centrale, jusqu'au XVIIe s. Au spirituel, B. dépendit de Buochs jusqu'en 1638, puis forma une paroisse. Une chapelle Saint-Henri est attestée en 1323 déjà; l'église actuelle fut bâtie par Niklaus Purtschert de 1792 à 1807. Une communauté villageoise née au XIIIe-XIVe s. se consolida en une commune de tous les ressortissants, apparue en 1349. Moteur de la vie locale jusqu'en 1850, elle réglait l'usage des biens communs (alpages, forêts, communaux). La commune politique date de 1850. Elle a repris les tâches de la bourse des pauvres qui fonctionna de 1877 à 1980. Un asile pour indigents et orphelins fut créé en 1852. La commune scolaire est une institution indépendante depuis 1878.

Jusqu'au XXe s., l'agriculture et l'économie alpestre dominent à B., qui exporte ses fromages en Italie. Au XIXe s. apparurent deux chantiers navals, ainsi que la filature de la soie et du coton pour des marchands-entrepreneurs de Gersau. On tissait le lin à domicile. La voie lacustre était le principal lien avec l'extérieur; B. eut une souste dès le XVIIIe s. et un débarcadère de la compagnie de navigation sur le lac des Quatre-Cantons dès 1898. L'ancienne route Buochs-B., du XVIe s., reçut en 1866 un nouveau tracé, proche de la rive du lac. La route d'Emmetten date de 1880. Le ferry de Gersau entra en service en 1933. Un tronçon de l'autoroute A2 vers Uri, dont un viaduc partage la commune en deux, fut ouvert en 1980. Dans la seconde moitié du XIXe s., B. devint une villégiature estivale appréciée. Le téléphérique de la Klewenalp, construit en 1933 et plusieurs fois agrandi, lança le tourisme hivernal (env. 38 000 nuitées hôtelières en 2000) et attire aujourd'hui des excursionnistes. Entreprises: deux carrières de la Kalch- und Steinfabrik AG (1889-1976); Murer AG, entreprise de construction active dans toute la Suisse, fondée en 1897; au XXe s. une scierie (transférée en 1982), des menuiseries (chalets et éléments de construction), une fabrique d'objets en cuir (aujourd'hui fabrique d'articles de sport). Le secteur secondaire fournit 39% des emplois à B. en 1990, le tertiaire 51%. 56% des personnes actives travaillent à l'extérieur.


Bibliographie
Beckenried, 1976
Beckenried Mosaik, 1988-

Auteur(e): Hansjakob Achermann / PM