Bäch

Village-rue s'allongeant sur la rive sud du lac de Zurich (haut lac), comm. de Freienbach SZ, et se continuant à l'ouest du Krebsbach (ou Scheidbach) par le quartier de Hinterbäch ou du port, comm. de Wollerau SZ. 972 Bachiu. 1836 hab. en 1992. B. fit partie jusqu'en 1798 du domaine de Wollerau, sous la suzeraineté du couvent d'Einsiedeln, Schwytz détenant dès 1440 les droits d'avouerie. Au spirituel, B. a toujours relevé de Freienbach et Wollerau (chapelle Saint-Nicolas-de-Flue, 1945). B. est connu au bas Moyen Age déjà pour ses carrières de molasse, transportée par eau jusqu'à Zurich. Le trafic des marchandises tirait profit d'une souste. Dès le XVIIe s., Schwytz y eut un grenier à sel. Aux XVIIIe-XXe s., B. abrita des industries souvent importantes quoique parfois éphémères, comme la monnaie cantonale (1730-1731), un moulin à papier (dès 1769), dont une usine textile (filature de coton notamment) utilisa les bâtiments de 1822 aux années 1960, une brasserie (depuis 1855), une boucherie en gros (1921-1972). Bureau de poste en 1899, gare dès 1900 sur la ligne de la rive gauche, ouverte en 1875. Aujourd'hui commune résidentielle, B. a peu d'industrie, mais des restaurants (spécialités de poissons) renommés.


Bibliographie
Höfnerland, Höfnerlüüt, 1981

Auteur(e): Paul Wyrsch / PM