Grinau [Grynau]

Donjon et château de la comm. de Tuggen SZ, situés près d'un point de passage sur la Linth, à la frontière entre Schwytz et Saint-Gall. Le donjon (1253 super Chrineko, 1293 Heinrichen von Grinowe) fut construit au début du XIIIe s. par les comtes de Rapperswil. Il passa des Habsbourg-Laufenburg aux Toggenbourg en 1343, puis à Schwytz en 1437. Il permettait de contrôler le trafic entre la Suisse orientale et centrale, ainsi que la navigation sur la Linth entre le lac de Zurich et celui de Walenstadt. Un bailli schwytzois administrait le domaine, y compris les droits de douane, péages et pontonages. Le château de G. fut bâti au milieu du XVIIe s. et la seigneurie cédée à Johann Balthasar Kyd. Schwytz la racheta en 1737. Les combats qui s'y déroulèrent à l'époque de l'invasion française (1799) et lors de la guerre du Sonderbund attestent de l'importance stratégique du lieu. Nationalisé sous l'Helvétique, le château revint ensuite à Schwytz. Il fut vendu en 1879, à la suite des vicissitudes dues à la division momentanée du canton et aux procès relatifs aux droits de douane, supprimés en 1848. Le donjon brûla en 1905, mais fut reconstruit. Les agrandissements successifs de la route, du pont, du canal et des bâtiments, de 1815 à aujourd'hui, modifièrent fondamentalement la fonction et l'aspect du château.


Sources imprimées
QW, I/1, 697; I/2, 56
Bibliographie
– A. Spiess, «Das Schloss Grynau», in MHVS, 13, 1903, 25-66
– K. Michel, Grynau, 1987

Auteur(e): Kaspar Michel père / LD