Thiez

Le mandement de T. ou terre de Sallaz, situé dans le Faucigny, comprenait quatre paroisses qui dépendaient du prieuré de Saint-Jean de Genève: Bogève, Viuz-en-Sallaz, Ville-en-Sallaz et Saint-André-de-Boëge. 1276 Tez, Thyez, Thy. Env. 230 feux en 1516. Ce mandement, comme celui de Jussy, fut probablement donné à l'évêché de Genève par un évêque de la famille de Faucigny. La justice et la fiscalité étaient exercées par un châtelain qui résidait dans une maison forte (auj. disparue) à Ville-en-Sallaz, construite probablement par l'évêque Aymon de Grandson. Dès 1469, des franchises furent octroyées aux hommes des mandements épiscopaux de Jussy, Peney et T. La situation d'enclave de T. dans les possessions du seigneur de Faucigny entraîna de nombreux conflits de juridiction entre celui-ci et l'évêque. Après la Réforme, et malgré l'installation de prédicants, T. ne resta pas genevois; sa position géographique fit que le mandement fut dès 1539 définitivement propriété de l'évêque de Genève, qui s'installa à Annecy en 1568.


Bibliographie
HS, I/3, 19-50
– M. de la Corbière et al., Terres et châteaux des évêques de Genève, 2001

Auteur(e): Martine Piguet