No 5

Finsler, Hans Conrad

naissance 18.8.1765 à Zurich, décès 21.12.1839 à Berne, prot., de Zurich. Fils de Hans Georg, commerçant et membre du Petit Conseil, et d'Anna Barbara Escher vom Glas. ∞ 1788 Dorothea Escher vom Glas, fille de Salomon, conseiller et bailli. F. fut l'élève de Johann Heinrich Füssli, dit l'Obmann. Avec son frère Hans Jakob (1767-1835), il dirigea la fabrique de soieries paternelle jusqu'en 1808, et tous deux prirent la tête de la banque Finsler Frères & Cie dès 1803. Lieutenant en 1787, membre de la Société mathématique militaire de Zurich (président en 1816), adjudant-général de l'artillerie en 1795. Représentant de la corporation du Bélier au Grand Conseil en 1796. F. fut le premier ministre des Finances de la République helvétique (1798-1799) mais fut démis de ses fonctions sur les instances de Frédéric-César de La Harpe. Après le premier coup d'Etat de janvier 1800, il fit partie de la commission exécutive, où il fut chargé notamment des affaires militaires. Il mena le deuxième coup d'Etat et fut membre du Conseil législatif en 1800-1801. En 1802, il soutint le soulèvement de Zurich contre le gouvernement helvétique. Membre du Grand et du Petit Conseil zurichois (chargé des finances, des travaux publics, du sel) de 1803 à 1829, président du directoire commercial (1806-1829), conseiller d'Etat (1814-1829). Colonel quartier-maître (1804-1829), il élabora entre 1815 et 1829 un projet de fortifications pour l'ensemble du territoire national. F. passa quartier-maître général durant la mobilisation en 1815, et fut temporairement commandant en chef par intérim avec le rang de major-général. La Diète le décora en 1816 d'une épée d'or. Il dirigea de 1809 à 1829 la topographie nationale, qu'il avait mise sur pied, et rédigea plusieurs rapports pour la Diète. La faillite de la banque dirigée par son frère qui avait consenti à F. des prêts importants, surtout sur la régie du sel, l'obligea à démissionner de toutes ses fonctions en 1829. Il se retira à Berne, où il fut membre de la commission de topographie.


Sources imprimées
– Fonds, BBB
Bibliographie
– J. H. Graf, Die Schweizerische Landesvermessung 1832-1864, 1896
L'Etat-major, 3, 59
– D. Gugerli, D. Speich, Topografien der Nation, 2002

Auteur(e): Markus Bürgi / ABI