Vorderthal

Comm. SZ, distr. de la Marche, dans la partie inférieure du Wägital, au pied du Gross Aubrig et du Gugelberg. 1259 Wegental, jusqu'en 1888 Vorderwäggithal. 636 hab. en 1850, 746 en 1900, 1016 en 1941, 930 en 1950, 988 en 2000. La paroisse de V. se sépara en 1785 de celle de Wägital. Une église paroissiale avait déjà été érigée en 1778 (sensiblement agrandie en 1882). Dédiée aux saints Pierre et Paul, elle constituait, avec l'imposante ferme de Bauernhaus Hof, le centre de la zone habitée. Vers 1900 se développa un modeste village-rue. La formation de la commune, par étapes, fut confirmée par la Constitution cantonale de 1848. La communauté continua cependant à gérer et exploiter les biens communaux de tout le Wägital. Jusqu'au XXe s., l'agriculture, l'exploitation forestière et l'économie alpestre prédominaient à V. La centrale électrique (1922-1929) et les nombreux ouvriers venus de l'extérieur pour la bâtir furent à l'origine d'un grand essor économique et de profondes mutations sociales. La route de Sattelegg, aménagée pendant la Deuxième Guerre mondiale par des internés, relia V. à Einsiedeln et à la vallée de la Sihl, ouvrant du même coup un vaste espace de randonnée. L'artisanat et l'industrie se développèrent dans la seconde moitié du XXe s. (construction et travaux publics, charpenterie, menuiserie).


Fonds d'archives
– Landes- und Volkskunde, StASZ
Bibliographie
MAH SZ, N.S. 2, 1989, 466-481

Auteur(e): Josef Wiget / FP