Triesenberg

Comm. FL, comprenant plusieurs hameaux disséminés sur les pentes du Rätikon dominant le Rhin, des alpages, ainsi que la station de sports d'hiver de Malbun. 1378 Trisnerberg. 603 hab. en 1584, 753 en 1815, 1021 en 1880, 999 en 1930, 1592 en 1965, 2556 en 2000. La première mention d'une colonie de Walser remonte à 1355; à cette date, il s'agissait vraisemblablement de résidents de la deuxième génération, des toponymes romanches attestant en effet une implantation antérieure. Organisés en communautés distinctes, les Walser acquirent de vastes alpages à Steg, Malbun et Silum et achetèrent en 1887 au prince de Liechtenstein celui de Sücka. Dès la fin du Moyen Age, ils virent leurs libertés se restreindre. Au spirituel, T. releva de Schaan et Triesen, avant de constituer une paroisse en 1768. L'église Saint-Joseph, construite entre 1767 et 1769 dans le hameau d'Üenaboda, qui joua dès lors le rôle de centre, fut remplacée par un nouveau sanctuaire (1938-1939). La population vivait surtout de l'élevage. T. entreprit un remaniement parcellaire entre 1960 et 1993. On construisit la route menant du Rheintal à T. (1864-1867, 1872) et celle du tunnel reliant T. à la vallée de la Samina (1867). A partir de 1875 environ, T. se développa comme lieu de cure et d'activités sportives. La construction du tunnel T.-Steg en 1947 permit la mise en valeur touristique de Malbun.


Bibliographie
– E. Bucher, Walsersiedlungen in Liechtenstein, 1992
MAH FL, 2007, 163-216

Auteur(e): Arthur Brunhart / DVU