Stühlingen

Ville du Bade-Wurtemberg, cercle de Waldshut, dans la vallée de la Wutach, à la frontière suisse. 1093 comes de Stülinga. 5141 hab. en 2009. Des tombes attestent une occupation de la région dès le IIe millénaire av. J.-C. (culture campaniforme). La région fut plus tard habitée aux époques celte, romaine et alémane. S. est mentionné pour la première fois en 1093 comme siège de la noblesse locale et centre d'un landgraviat dépendant des comtes de Küssenberg (dès 1172), des comtes de Lupfen (1251-1582), puis des comtes (ensuite princes) de Fürstenberg (dès 1639). Pendant la guerre de Souabe, la ville fut assiégée et détruite par les Confédérés (1499). En 1501, après le rattachement de Schaffhouse à la Confédération, la Wutach délimita la frontière. Le conflit sur l'exercice commun de la souveraineté par Schaffhouse et S. dans le Hostizland fut réglé en 1839. Une communauté juive, disposant d'une synagogue, est attestée à S. (1600-1633, 1672-1743); elle fut expulsée par les Fürstenberg en 1743. Les familles Bloch et Weil émigrèrent dans le Surbtal, tandis que d'autres familles s'installèrent au sud du Haut-Rhin, où certaines prirent le patronyme de Schweizer. En avril 1945, 5125 réfugiés franchirent la frontière à Oberwiesen pour demander l'asile en Suisse. Aux XIXe et XXe s., l'industrialisation renforça les liens entre les deux pays. Des investisseurs suisses créèrent à S. notamment une retorderie et un terrain de golf. Les élèves de S. se rendaient à l'école secondaire de Schleitheim. L'achat de terrains à S. par des Suisses a fait l'objet de contestations.


Bibliographie
– B. Rosenthal, Heimatgeschichte der badischen Juden seit ihrem geschichtlichen Auftreten bis zur Gegenwart, 1927, 74-75, 171-183
– R. Wais, Die Herren von Lupfen, Landgrafen zu Stühlingen, 1961
– G. Häusler, Stühlingen, 1966
– H. Oka, Der Bauernkrieg in der Landgrafschaft Stühlingen und seine Vorgeschichte seit der Mitte des 15. Jahrhunderts, 1998
– J. Binner-Schwarz, Von Gemeinsamkeit und Vielfalt, ms., 2000 (admin. municipale Stühlingen)
– «Stühlingen und Schleitheim», in Schaffhauser Magazin, 2003, no 3

Auteur(e): Wolfgang Hug / MBA