18/01/2005 | communication | PDF | imprimer

Feusisberg

Comm. SZ, distr. des Höfe. Vaste terroir comprenant les villages de F. et de Schindellegi, ainsi qu'une partie de Biberbrugg. XIIIe s. Berg, Uffenberg, XVIe s. Fessisskilch, 1590 Föussisberg. La zone habitée est essentiellement établie sur une terrasse au pied de l'Etzel, dominant le lac de Zurich, entre 600 et 800 m d'altitude. 649 hab. en 1743, 991 en 1850, 1276 en 1900, 1654 en 1950, 3779 en 2000 (dont plus des deux tiers à Schindellegi).

Soumis à la seigneurie foncière de l'abbaye d'Einsiedeln, F. faisait partie des Höfe dont l'avouerie passa au canton de Schwytz en 1440. Dépendant d'abord de la paroisse de Freienbach, possédant néanmoins une chapelle Saint-Jacques (mentionnée en 1430), avec cimetière, F. fut érigé en paroisse en 1492/1493 (le territoire correspondait à celui de la commune actuelle et le collateur était l'abbé d'Einsiedeln). La première église paroissiale fut consacrée en 1509; l'actuelle église baroque en 1785. F. se trouvait sur le chemin de pèlerinage d'Einsiedeln et de Saint-Jacques-de-Compostelle.

A la fin du Moyen Age, les principales activités, sur les hauteurs surtout, étaient l'élevage et l'économie laitière, que l'on pratiquait notamment dans des fermes dites Schweighöfe et dont on destinait les produits à la vente sur les marchés. Jusqu'à la réunification des districts de Wollerau et de Pfäffikon en 1848, la frontière, politiquement importante, séparant le Hinterer Hof du Vorderer Hof traversait le territoire communal. Ce n'est qu'avec la Constitution cantonale de 1848 que la paroisse de F. reçut les attributions d'une commune politique. L'ouverture, en 1877, de la voie de chemin de fer Wädenswil-Einsiedeln, avec une station à Schindellegi, fit temporairement de F. un lieu de villégiature équipé d'hôtels, de pensions et d'une auberge de montagne, avec belvédère, sur l'Etzel. La construction de l'A3, achevée en 1968, donna une nouvelle impulsion à l'économie locale, en particulier à l'artisanat et à l'hôtellerie; la population connut une rapide croissance, tandis que le taux d'imposition diminuait sensiblement. En 1996, l'administration communale fut transférée de Schindellegi à F. Depuis lors, les assemblées de commune se déroulent alternativement dans l'un des deux villages.


Bibliographie
Höfnerland - Höfnerlüüt, 1981

Auteur(e): Paul Wyrsch / LA