Planken

Comm. FL, située sur une terrasse au-dessus de la vallée du Rhin, au nord-est de Schaan, au pied du massif des Drei Schwestern. 1361 Planken. 135 hab. en 1812, 157 en 1852, 56 en 1901, 110 en 1950, 355 en 2000. Tessons du Bronze et de La Tène sur la colline de Kohlera; colonisation probable par des Walser de Triesenberg avant 1300. Les Walser de P. avaient reçu en tenure héréditaire de la commune de Schaan des alpages et des biens. En 1579, les trois communautés d'exploitation de Gavadura, Gaflon et Garselli cédèrent leurs droits d'alpage à la commune de P., récemment formée. La délimitation des alpages entre P. et Triesenberg eut lieu en 1680, et la répartition des forêts, marais et prairies entre Schaan, Vaduz et P. en 1810. Au spirituel, les habitants de P. ont toujours été rattachés à Schaan. La chapelle Saint-Joseph, construite en 1768, fut rénovée en 1930. En 1834 et 1887, les tentatives pour obtenir un vicaire permanent échouèrent. La route entre P. et Schaan fut construite en 1868, l'école en 1869 et le centre communal en 1977. Entre 1961 et 1983, une amélioration foncière intégrale fut menée de façon à stopper l'exode rural qui menaçait. La commune comptait trente et une entreprises et offrait cinquante-six emplois en 2007.


Bibliographie
– H. Wanger, Die Pfarrei Schaan-Planken in Geschichte und Gegenwart, 1991
– M. Wanger, Spurensuche in Planken, 2006

Auteur(e): Arthur Brunhart / RHD