Luino

Comm. de la province italienne de Varese, située sur la rive est du lac Majeur près de l'embouchure de la Tresa, à environ 4 km de la frontière suisse. 3427 hab. en 1861, 7808 en 1901, 10 693 en 1951, 15 110 en 1981, 14 179 en 2004. Grâce à son marché tenu en alternance avec celui de Maccagno et concédé par Charles Quint en 1541, le bourg médiéval de L. devint un centre qui attirait la population de la région et celle des terres tessinoises avoisinantes. Le territoire de L. ainsi que la Valtravaglia et la Valcuvia furent occupés par les Confédérés en 1512-1513. Son appartenance resta incertaine durant la période qui suivit la Paix perpétuelle de 1516. En 1521, la commune fut assujettie aux Rusca et par conséquent intégrée au duché de Milan. Au XVIIIe s., de nombreuses manufactures se développèrent dans la région. En 1760, les propriétaires de la verrerie de Personico, attirés par les avantages accordés par le duché de Milan, déplacèrent leur production à Porto Valtravaglia près de L. La commune accueillit une grande filature qui exportait la soie à Lugano. Vers le milieu du XIXe s., l'essor considérable de l'industrie textile favorisa le démarrage du secteur mécanique et intensifia le commerce et l'activité des banques locales. Le développement économique de L., devenu un centre industriel régional important (avec plus de 50 industries entre 1891 et 1914) fut aussi stimulé par l'intervention d'entrepreneurs et de capitaux suisses (notamment les Hüssy, famille argovienne de filateurs de coton, qui ouvrirent une manufacture à L. en 1868) et par l'ouverture du tunnel ferroviaire du Gothard (1882). La ligne Bellinzone-L. permit à la localité de devenir une gare internationale et fit doubler le nombre de résidents suisses dans la commune. Cette liaison ferroviaire contribua aussi à la création de l'école suisse en 1883 (fermée vers 1990). La crise de l'industrie et du commerce des années 1980 ainsi qu'une forte chute démographique réduisit le rôle de L. qui compte aujourd'hui de nombreux frontaliers.


Bibliographie
– P. Frigerio, Storia di Luino e delle sue valli, 1999

Auteur(e): Nathalie Tami / DW