Höchst

Localité autrichienne du district de Bregenz dans le Vorarlberg. 808 in Hostadio. 800 hab. env. en 1754, 7739 en 2004. Mentionné au IXe s., le domaine de H. fut la plus importante possession de l'abbaye de Saint-Gall dans le Vorarlberg. La collation de l'église demeura entre les mains du couvent jusqu'en 1798. Les droits de souveraineté passèrent des Montfort à l'Autriche en 1390. En décembre 1918, H. (Fussach, Gaissau) chercha à se rattacher à la Suisse; ce fut sans succès, malgré un vote favorable à 96%. La paysannerie avait une certaine part aux transports, confiés à des sociétés corporatives, ainsi qu'à la navigation sur le Rhin. A partir du XVIIIe s., l'industrie textile se généralisa (usines de Fink-Sibler à Sankt Margrethen, Iklé à Saint-Gall, entre autres). Dès les années 1960, l'industrie se diversifia. L'ancien bac sur le Rhin fut successivement remplacé par un pont en bois (1870), en pierre (1913) et en béton (1962). H. comptait quelque 500 travailleurs frontaliers en 1993.


Bibliographie
– G. Leipold-Schneider, Höchst, 3 vol., 1994-2003

Auteur(e): Karl Heinz Burmeister / FS