Grönenbach

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

Comm. du cercle de Memmingen (Allgäu). Détenteurs de la basse justice, les frères Christoph et Philipp von Pappenheim-Rothenstein introduisirent en 1559 la Réforme zwinglienne et calvinienne qu'ils avaient eux-mêmes embrassée. Après la guerre de Trente Ans, des Suisses allèrent s'établir à G. et figurent entre 1650 et 1690 dans le registre des mariages et des baptêmes (partenaires dans 52 couples ayant engendré 209 enfants). G. échappa à la recatholicisation grâce au soutien des cantons protestants, qui prirent en charge de 1687 à 1799 le traitement du pasteur. Nommé par Zurich qui considérait G. comme une église foraine, le ministre était souvent un Suisse. Plusieurs Zurichois officièrent encore à G. entre 1799 et 1929.


Fonds d'archives
– Actes du Conseil, StAZ
Bibliographie
– K. von Andrian-Werbung, Schweizer Einwanderer in die reformierte Gemeinde Grönenbach, 1954
– K.E. Haas, Die evangelisch-reformierte Kirche in Bayern, 21982, 77-113, 347-348
– H.U. Bächtold, «Strategien und Freundschaft. Heinrich Bullingers Korrespondenz mit Pappenheim-Rothenstein», in Profile des reformierten Protestantismus aus vier Jahrhunderten, éd. M. Freudenberg, 1999, 87-105

Auteur(e): Martin Illi / PM