• <b>Friedrichshafen</b><br>Construction d'un dirigeable dans les ateliers du comte Ferdinand von Zeppelin, 7 juillet 1938  © KEYSTONE. Le <I>Graf Zeppelin II</I> fit son vol inaugural le 30 septembre 1938. Les ateliers de construction aéronautique de Zeppelin et de Dornier ont été la principale cible des bombes larguées sur Friedrichshafen-Manzell par les Alliés entre 1941 et 1945.

Friedrichshafen

Ville du Bade-Wurtemberg, siège administratif de l'arrondissement du lac de Constance et de la région lac de Constance-Haute-Souabe, sur la rive nord du lac de Constance en face de Romanshorn. F. est formée du couvent de Hofen et de la ville impériale de Buchhorn, que le roi Frédéric de Wurtemberg (1806-1816) réunit par décret en 1811. Env. 57 000 hab. en 2003.

Le couvent de Hofen, fondé en 1080 près de Buchhorn (attesté en 838), dépendit du couvent bénédictin de Weingarten du XIIe s. à 1802. A 1100 m à l'est du noyau primitif de Buchhorn, une nouvelle place de marché apparut vers 1200, dotée de franchises par les Hohenstaufen avant 1241 et qui bénéficia de l'immédiateté impériale de 1273 à 1802. Au XVe s., Buchhorn était combourgeoise de Zurich. Quoique bien située, elle ne put prendre l'avantage sur les villes plus anciennes et ne joua qu'un rôle marginal dans le trafic des marchandises sur le lac, attesté par un registre de 1486/1487 appelé Gredbuch. Elle ne se développa vraiment qu'à la suite du traité de 1755 conclu avec l'électeur de Bavière sur le transit du sel de Haute-Bavière vers la Suisse. Au XIXe s., Buchhorn passa de la Bavière (1802-1810) au Wurtemberg, qui s'efforça d'augmenter sa part dans le trafic du lac de Constance en développant et en équipant le port: service de bateaux à vapeur (1824), construction d'un nouveau bassin portuaire (à partir de 1845), première voie ferrée longeant le lac (1847), ferry pour le train jusqu'à Romanshorn, en fonction de 1869 à 1976, hormis une interruption pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Johann Heinrich Zuppinger, de Männedorf, et ses fils Walter et Ferdinand possédèrent (1838-1868) un moulin à 6 km de F.; ils y construisirent une fabrique de machines (1838) et une filature (1853). Hans Heinrich Hüni, de Horgen, fonda en 1859 à la frange orientale de F. la fabrique de cuirs Hüni, encore en fonction et spécialisée aujourd'hui dans le finissage des peaux.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, onze attaques aériennes britanniques et américaines, qui visaient avant tout l'industrie d'armement de F., violèrent l'espace aérien suisse (juin 1941 - février 1945). En 1946-1947, des communes de Suisse orientale aidèrent à la reconstruction de l'église catholique Saint-Nicolas et de l'église évangélique (Schlosskirche); elles accueillirent aussi des enfants de F. pour des séjours plus ou moins prolongés. Un bac pour les voitures relie F. et Romanshorn depuis 1929; la liaison interrompue en 1939 fut rétablie en 1955.

<b>Friedrichshafen</b><br>Construction d'un dirigeable dans les ateliers du comte Ferdinand von Zeppelin, 7 juillet 1938  © KEYSTONE.<BR/>Le <I>Graf Zeppelin II</I> fit son vol inaugural le 30 septembre 1938. Les ateliers de construction aéronautique de Zeppelin et de Dornier ont été la principale cible des bombes larguées sur Friedrichshafen-Manzell par les Alliés entre 1941 et 1945.<BR/>
Construction d'un dirigeable dans les ateliers du comte Ferdinand von Zeppelin, 7 juillet 1938 © KEYSTONE.
(...)


Bibliographie
– M. Messerschmid, «200 Jahre Salzstadel in Friedrichshafen», in SVGB, 79, 1961, 52-106
– M. Messerschmid, «Das Wirtschaftsleben der Reichsstadt Buchhorn», in SVGB, 97, 1979, 73-129
– F. Maier, Friedrichshafen, 2 vol., 1983-1994
– E.L. Kuhn, «Schiffahrt und Verkehr im württembergischen Bodenseegebiet im 19. Jahrhundert», in Zeitschrift für Württembergische Landesgeschichte, 49, 1990, 269-280

Auteur(e): Georg Wieland / ME