21/12/2011 | communication | PDF | imprimer

Fischbach

Comm. LU, distr. de Willisau, dans la région vallonnée du Rottal. 1217-1222 de Vischpah. Env. 300 hab. vers 1695, 500 en 1798, 801 en 1850, 693 en 1860, 766 en 1870, 676 en 1900, 761 en 1950, 631 en 1990, 678 en 2000. La haute justice de F. revint à Lucerne entre 1407 et 1415. Les barons von Balm, puis les Habsbourg, disposèrent jusqu'en 1309 de la basse justice et du ban, droits qui appartinrent à la seigneurie de Kasteln (Alberswil) aux XIVe et XVe s. F. fut vendue avec d'autres droits à Ludwig Schumacher en 1628, puis rachetée en 1664 par Lucerne pour l'ensemble de Kasteln. Les couvents de Saint-Urbain, Ebersecken et Einsiedeln y possédaient des biens importants. La commune dépendait de la paroisse de Zell et Grossdietwil. La chapelle Saint-Aper (Saint-Evre), lieu de pèlerinage, fut vraisemblablement fondée au XVe s. et rénovée vers 1520 et 1609. F. fit partie du district d'Altishofen de 1798 à 1803, puis de ceux de Grossdietwil de 1803 à 1814 et de Zell entre 1814 et 1913. F. avait une importante zone agricole mixte (cultures et herbages), avant qu'une séparation des communaux n'intervienne en 1554. Il y eut une clouterie jusqu'en 1711. Au XIXe s., de nombreux anabaptistes bernois vivaient dans cette commune essentiellement rurale. Les secteurs secondaire et tertiaire s'y développèrent au XXe s.


Bibliographie
MAH LU, 5, 1959, 99-102
– F. Glauser, J.J. Siegrist, Die Luzerner Pfarreien und Landvogteien, 1977
– J. Zihlmann, «Wohin die Luzerner Hinterländer wallfahrteten», in Heimatkunde des Wiggertals 36, 1978, 7-9

Auteur(e): Waltraud Hörsch / ABI