Lettonie

 © 2007 DHS et Kohli cartographie, Berne.
© 2018 DHS

La République de L. fut proclamée à la fin de la Première Guerre mondiale. Le pays, après avoir vécu sous diverses dominations étrangères à partir du XIIIe s., faisait partie de l'empire russe depuis 1710. Le Conseil fédéral reconnut le nouvel Etat en avril 1921. Le consulat de Suisse ouvert en 1868 à Riga y fut maintenu jusqu'à l'annexion du pays par l'URSS en 1940. Une représentation consulaire lettone fut créée en Suisse en 1919; les relations diplomatiques avec la Confédération relevaient du chef de la mission balte à Berlin. La République de L. fut à nouveau proclamée à la suite de la dissolution de l'URSS; elle a été reconnue par le Conseil fédéral en août 1991, peu après la déclaration d'indépendance. En juin 1992, la Suisse a ouvert une ambassade à Riga, chargée également de représenter les intérêts suisses en Lituanie. Depuis lors, les deux pays ont conclu une série de traités bilatéraux. Les relations commerciales sont réglées dans le cadre des accords bilatéraux entre la Suisse et l'UE. En 2004, la Suisse a exporté en L. pour 123 millions de francs (surtout des produits pharmaceutiques) et importé pour 11,7 millions (essentiellement du bois, du liège et des produits chimiques).

Les relations économiques et culturelles entre les deux pays datent de bien avant l'indépendance lettone. Elles s'intensifièrent au XVIIIe s., quand Riga se retrouva sur la route conduisant à la nouvelle ville de Saint-Pétersbourg. Les liens étaient particulièrement étroits dans le domaine de l'éducation: un gymnase fut fondé en 1775 à Jelgava selon les principes de Johann Georg Sulzer et une école polytechnique en 1862 à Riga sur le modèle zurichois. Neuf professeurs et chargés de cours suisses y enseignèrent. Des Lettons étudièrent dans les universités suisses pendant la domination russe. Leur nombre augmenta encore après 1918. Durant la Première Guerre mondiale, des émigrants lettons militèrent en Suisse pour l'indépendance de leur pays, parmi eux le couple d'écrivains Janis et Aspazija Rainis. Les échanges culturels se sont à nouveau renforcés depuis 1991 et ont renoué avec la tradition: de 1998 à 2000, le canton de Berne et le Département fédéral des affaires étrangères ont soutenu un programme de formation d'enseignants. L'Association Suisse-L. créée en 1992 et la Fondation Gebert Rüf sont elles aussi particulièrement actives dans le domaine de la formation. Comme en Estonie et en Lituanie, ces institutions aident à équiper des salles et des coins de lecture suisses en L., qui servent aussi de lieux de rencontre où se déroulent des manifestations culturelles. A la fin de 2004, 699 Lettons vivaient en Suisse et 18 Suisses en L.


Fonds d'archives
– Documentation du DFAE
Bibliographie
– A. Plakans, Historical Dictionary of Latvia, 1997
– M. Schweizer, éd., Zwischen Riga und Lugano, 2002

Auteur(e): Heinrich Riggenbach / FP