Schlierbach

Comm. LU, distr. de Sursee, comprenant le village de S. et les hameaux d'Etzelwil et Wetzwil, sur un plateau dominant le versant est de la vallée de la Suhr. 1178 Slierbach. 653 hab. en 1850, 446 en 1900, 485 en 1950, 567 en 2000. Vestiges d'une villa romaine. Passé à Lucerne en 1455 avec la seigneurie de Büron, S. fit partie du bailliage de Büron-Triengen jusqu'en 1798, puis fut rattaché à la municipalité de Büron (sauf Wetzwil, attibué à Rickenbach de 1798 à 1806) et devint une commune en 1844. Au spirituel, le village de S. relève de la paroisse de Büron, alors que Wetzwil dépend de celle de Rickenbach depuis 1807. S. et Etzelwil formaient chacun une communauté villageoise régie par le droit personnel. Au début du XIXe s., la proportion des ménages de Tauner (66%) y était moins importante que dans les communes limitrophes. Les biens communaux d'Etzelwil furent partagés en 1806 (pâturages) et 1816 (forêts) et ceux de S. en 1816. L'industrie textile à domicile représenta une source de revenus accessoires, surtout avant le milieu du XIXe s. Au début du XXIe s., la commune était encore largement agricole.


Bibliographie
– F. Kurmann, Das Luzerner Suhrental im 18. Jh., 1985
Eusi Heimet: 150 Jahre Gemeinde Schlierbach, 1994

Auteur(e): Walter Frey / GAR