Rickenbach (LU)

Commune LU, district et cercle électoral de Sursee. Située dans le creux d'une haute vallée au-dessus de la Wyna. La commune comprend, outre le village de R., les hameaux de Niederwil et Mullwil, ainsi que Pfeffikon depuis 2013. 1230/1231 Richenbach. Env. 650 hab. vers 1695, 771 en 1798, 1060 en 1850, 853 en 1900, 1110 en 1950, 2017 en 2000. Jusqu'à la bataille de Sempach (1386), le château de Hintere Rinach se dressait près de Sagen. Jusqu'au XVe s., R. était un alleu et une basse juridiction des seigneurs de Reinach qui vendirent graduellement leurs droits aux XIVe et XVe s. R. fit partie, dès 1415, du bailliage lucernois du Michelsamt. En 1424, on procéda à la division de la juridiction entre Lucerne et les Reinach; en 1464, Lucerne racheta la basse justice. De 1464 à 1750, R. dépendit de la juridiction de Gunzwil, puis eut son propre tribunal. La paroisse (l'église est mentionnée pour la première fois en 1230/1231) était située dans le décanat d'Oberkirch. Le nord de la commune (avec Mullwil) releva de la paroisse de Pfeffikon jusqu'en 1806, puis fut rattaché à celle de R. Le patronage passa aux barons de Grünenberg à la fin du XIVe s., au chapitre de Beromünster en 1400 (incorporation en 1401). L'église Sainte-Marguerite fut reconstruite en 1453, puis en 1661-1662 et 1957-1958. La commune, dont le territoire fut agrandi en 1806 et 1812, était formée de villages pratiquant l'assolement triennal dans une zone de rotation culturale longue (alternance des herbages et des cultures). Les moulins de R. et de Mullwil sont mentionnés en 1330, celui de Niederwil en 1414. L'auberge du village est attestée depuis le XIVe s. Une première école est citée en 1640, l'école secondaire date de 1967. Un péage exista entre 1765 et 1848. Très répandu à R. aux XVIIIe et XIXe s., le filage du coton fut progressivement remplacé, au XIXe s., par le tissage de la soie, la fabrication de cigares (de 1878 aux années 1970) et le tressage de la paille et du chanvre. Des dominicaines venues d'Arenberg près de Coblence (Rhénanie-Palatinat) s'y établirent en 1981. R. forme une région économique avec Reinach, Menziken et Pfeffikon. En 2005, le secteur primaire fournissait env. 17% des emplois, le secondaire 45% et le tertiaire 38%.


Bibliographie
– M. Estermann, Geschichte der Pfarrei Rickenbach, 1882
MAH LU, 4, 1956, 317-326
– F. Glauser, J.J. Siegrist, Die Luzerner Pfarreien und Landvogteien, 1977, surtout 164
– H. Wicki, Bevölkerung und Wirtschaft des Kantons Luzern im 18. Jahrhundert, 1979
Damals in Rickenbach, 1991

Auteur(e): Waltraud Hörsch / FP