16/11/2010 | communication | PDF | imprimer

Nottwil

Comm. LU, distr. de Sursee, sur la rive sud du lac de Sempach comprenant le village de N., des habitats dispersés (Eggerswil, Ei, Gattwil, Huprächtigen, Tann et Studen) et le château de Tannenfels. 1217-1222 Nottewile, 1275 Otewile. Env. 288 hab. vers 1695, 1212 hab. en 1850, 928 en 1900, 1185 en 1950, 2682 en 2000.

Les pieux de bois mis au jour lors de la construction du chemin de fer (vers 1850) laissent supposer l'existence d'une station littorale du Néolithique; des monnaies et des vestiges d'habitat près d'Iflikon remontent à l'époque romaine. Les barons de Gösgen sont cités comme seigneurs fonciers en 1276. Premier détenteur connu du droit de patronage, Konrad von Gösgen, prévôt du chapitre de Schönenwerd, céda à ce dernier la chapelle et la chapellenie de N., alors filiale de Sursee (1322). En 1461, la chapelle, la basse justice (Twing) et les biens passèrent à la chapellenie de Notre-Dame de l'église paroissiale de Ruswil. Les fidèles purent racheter la chapelle en 1494 et la rénovèrent vers 1497; à la fin du XVIe s., elle relevait de la paroisse d'Oberkirch. Les communaux (forêt et pâturages) furent partagés en 1577 entre la chapelle et six fermes. Une nouvelle prébende (1678) et une nouvelle chapellenie (1694) furent instaurées; la paroisse fut érigée en 1804 seulement. L'église baroque (1686-1688) dédiée à Notre-Dame fut remplacée par un édifice néogothique après un incendie (1868-1872). Au plus tard à l'époque moderne, N. fut un haut lieu de pèlerinage avec chemins de croix. La chapelle Sainte-Anne à Gattwil date de 1574, et la Flüsskapelle de 1678 (ermitage de 1815 à 1914); celle de Sainte-Marguerite, à Tann, fut reconstruite dans les années 1480-1490. Après la guerre de Sempach, N. se trouva divisé entre le Michelsamt (dès 1415), le bailliage de Ruswil (donné en gage à Lucerne par l'Autriche en 1406) et celui de Rothenburg (de 1424 à 1433). N. fut rattaché au district de Sempach sous l'Helvétique, puis à l'arrondissement judiciaire de Sempach du district de Sursee (1803-1814). La commune fut créée en 1801 dans les limites reprises par la paroisse, dont certaines parties seront soustraites lors de la création de la circonscription fiscale (Steuerbrief, 1819). L'agriculture mixte prédomina au XIXe s. Fabrique de cymbales Paiste (1957), Centre suisse des paraplégiques et centre de formation de la Croix-Rouge suisse (1990). En 2005, le secteur primaire représentait 11% des emplois, le tertiaire 75%.


Bibliographie
– F. Glauser, J.J. Siegrist, Die Luzerner Pfarreien und Landvogteien, 1977, 158
JHGL, 6, 1988, 121-122; 8, 1990, 84-87
– A. Ineichen, Innovative Bauern, 1996
– H. Bossard-Borner, Im Bann der Revolution, 1998

Auteur(e): Waltraud Hörsch / VW