26/02/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Knutwil (commune)

Comm. LU, distr. de Sursee, située sur une chaîne de collines en bordure sud-ouest de la vallée de la Suhr. La commune de K. comprend, outre le village même de K., les localités de Sankt Erhard, Eriswil, Wolen, Schaubern et Hitzligen. Début XIIe s. Gnuthwilare (selon une copie de document), 1245 Knutwile. 304 hab. en 1574, 1033 en 1798, 1316 en 1850, 933 en 1900, 986 en 1950, 1583 en 2000. Des vestiges de palafittes néolithiques, des tumulus de l'époque de Hallstatt et des monnaies romaines témoignent d'une occupation ancienne. Au début du XIe s., le comte Eberhard de Nellenburg donna K. au couvent d'Allerheiligen à Schaffhouse qui, au début du XIIe s., le céda au comte de Frobourg en échange d'autres biens. Vers 1200, les Frobourg en firent don au chapitre de Zofingue. L'église, dédiée à saint Etienne au Moyen Age, à saint Bartholomé actuellement, fut reconstruite entre 1821 et 1831. Dès 1807, la paroisse de K. engloba aussi Bad K. (mentionné pour la première fois en 1484), localité de bains alors située sur la commune de Wilihof (auj. comm. Triengen). K. passa en 1579 à Lucerne et fit partie jusqu'en 1798 du bailliage de K. Le coutumier date de 1274. En 1579, pour la première fois, K. est désignée dans les textes en tant que communauté. Vers 1800, cette communauté fut dissoute et ses biens (40% en prairies, 60% en forêts, le tout représentant 45% de la surface agricole utile) répartis selon le droit réel. Les Tauner composaient autrefois quelque 80% des ménages. Dès le XVIIe s., le textile leur offrit d'autres ressources. Cette industrie à domicile, florissante dès le milieu du XVIIIe s., s'effondra cent ans plus tard. Pendant longtemps, K. vécut d'agriculture et d'artisanat régional. La construction de l'autoroute A2 lui permit de se développer en commune résidentielle, en particulier dans le quartier de Sankt Erhard. De nouvelles entreprises se sont installées; leurs employés sont en grande partie pendulaires.


Bibliographie
MAH LU, 4, 1956, 238-244
– F. Glauser, J.J. Siegrist, Die Luzerner Pfarreien und Landvogteien, 1977
– F. Kurmann, Das Luzerner Suhrental im 18. Jahrhundert, 1985

Auteur(e): Walter Frey / DVU