No 1

Jaeckle, Erwin

naissance 12.8.1909 à Zurich, décès 2.10.1997 à Zurich, prot., de Zurich et Kleinandelfingen. Fils d'Erhard, dessinateur, et de Barbara Bollinger. ∞ 1941 Anna Elisabeth Treadwell, fille de William Dupré Treadwell. Etudes de philosophie et de germanistique à Zurich, doctorat sur Rudolf Pannwitz (paru en 1937). J. travailla comme lecteur chez un éditeur et écrivit des ouvrages théologiques et philosophiques. Rédacteur en chef du quotidien Die Tat (1943-1971) et responsable du supplément culturel Die Literarische Tat (1962-1977), il constitua, avec Max Rychner et Walther Meier, le noyau du cercle littéraire de Zurich Die Freitagsrunde. Entré à l'Alliance des Indépendants en 1937, J. fut conseiller communal de Zurich (législatif, 1942-1950; président en 1945) et conseiller national (1947-1962). Il créa avec sa femme la fondation Jaeckle-Treadwell pour la promotion de la culture dans la société (1992). Son œuvre poétique et autobiographique fut récompensée par le prix Conrad Ferdinand Meyer (1958) et le prix littéraire de la Ville de Zurich (1974).


Oeuvres
Vom sichtbaren Geist, 1984
– avec E. Stäuble, Grosse Schweizer und Schweizerinnen, 1990
Die Lebenslinie, 1993
Fonds d'archives
– Fonds, AfZ, ALS
Bibliographie
Zürichsee-Zeitung, 11.8.1984
– W. Enzinck, Erwin Jaeckle in Porträt und Selbstporträt, 1986

Auteur(e): Katja Hürlimann / EVU