No 2

Hegg, Jean-Jacques

naissance 10.11.1930 à Bâle, de Diemerswil. Fils de Jakob, directeur de banque. ∞ 1959 Flora Edith Sollberger. Etudes de médecine à Bâle, Paris et Genève. Thèse sur l'abus des antidouleurs (1960) et spécialisation en psychiatrie (1965). Adjoint à l'institut de médecine aéronautique de Dübendorf (1965-1992). Conseiller communal (exécutif) de Dübendorf pour l'Action nationale (Démocrates suisses dès 1990) de 1974 à 1983 et de 1986 à 1992, député au Grand Conseil zurichois (1987-1991) et conseiller national (1983-1985). Rédacteur de différents organes du parti, comme Volk und Heimat, il a écrit sur le thème du "martyre de la germanité en Europe de l'Est" et regretté la diminution de la "part de sang germanique" dans le reste de l'Europe. Il a cautionné le régime de l'apartheid sud-africain et exigé que la Suisse restreigne l'immigration des personnes de couleur. Son opposition à l'Espace économique européen et à l'Union européenne repose entre autres sur le refus d'un capitalisme sans limites. Major. Champion suisse de 400 mètres en 1955.


Bibliographie
– J. Frischknecht et al., Die unheimlichen Patrioten, 51984, 745-750

Auteur(e): Thomas Huonker / EMA