No 7

Häberlin, Hermann

naissance 19.1.1894 à Zurich, décès 20.6.1975 à Zurich, prot., de Zurich et Amlikon (auj. Amlikon-Bissegg). Fils de Hermann ( -> 6). ∞ 1920 Elsy Stäheli, fille d'Ernst, orfèvre, de Frauenfeld. Etudes d'allemand et d'histoire de l'art à Zurich, Munich et Berlin (1912-1919), doctorat à Zurich (1919). Adjoint à la direction du parti radical du canton de Zurich (1919-1922), secrétaire du parti radical de la ville de Zurich (1922-1929), rédacteur de la Zürcher Volkszeitung (1924-1929), chef du service de presse de l'Association patronale suisse de l'industrie des machines et des métaux (1929-1942), rédacteur de la Werkzeitung der schweizerischen Industrie (1942-1964). De 1922 à 1943, membre radical du Grand Conseil de ville, puis conseiller communal (exécutif, président en 1937-1938) à Zurich, député au Grand Conseil zurichois (1939-1967, président en 1949-1950), conseiller national (1943-1963, président en 1954-1955). Dans tous ces conseils, H. fut président de groupe. Administrateur de la NZZ (1944-1971). Représentant des intérêts de l'économie, parlementaire influent, auteur de nombreux articles, surtout pour la NZZ, H. fut un partisan, avec la conclusion de la paix du travail, de concessions de politique sociale à la gauche, dont il appuya l'intégration dans le système politique.


Oeuvres
Meine Welt, 1970

Auteur(e): Markus Bürgi / FP