No 2

Gressot, Jean

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 20.11.1896 à Porrentruy, décès 10.7.1965 à Porrentruy, cath., de Porrentruy. Fils d'Edouard et d'Anna Choquard. ∞ 1930 Marguerite Chapuis, de Porrentruy. Ecole cantonale à Porrentruy, études de droit à Fribourg, Berne et Paris (Sorbonne), brevet d'avocat bernois en 1923. Avocat à Porrentruy (1929-1931), rédacteur en chef du journal catholique démocratique Le Pays (1933-1954), préfet de l'Ajoie (1954-1965). Député conservateur populaire au Grand Conseil bernois (1926-1939), conseiller national (1939-1955 et 1956-1959). Président central de la Société jurassienne d'émulation (1933-1942), président du parti catholique démocratique du canton de Berne. Partisan d'une large autonomie pour le Jura, dont il s'efforça d'encourager l'industrie horlogère et de développer le réseau routier et ferroviaire, il s'attacha pendant la grande crise à la promotion de programmes d'occupation et de conventions collectives.


Oeuvres
Comment on germanise le Jura, 1947
Porrentruy, ville impériale, 1956
Bibliographie
Actes SJE, 68, 1964, 330-362
Le Pays, 10, 12 et 14.7.1965
Der Bund, 12.7.1965

Auteur(e): Peter Stettler / LA