Schwarzenberg

Comm. LU, distr. de Lucerne. La plus jeune commune du canton, sur le flanc nord du Pilate, naquit en 1845 de la séparation d'avec Malters. 1270 Swarzenberg. 130 hab. en 1798, 687 en 1816, 1173 en 1837, 1375 en 1850, 1051 en 1900, 1093 en 1950, 1489 en 2000. S. fit partie du bailliage lucernois de Malters et Littau (1481-1798). Après le partage des forêts (1814), l'immigration engendra la formation d'une paroisse (entre 1832 et 1834) et d'une commune (1845, dotée d'une "corporation" dès 1859). L'Eigental passa de la paroisse (1832) et de la juridiction (1846) de Kriens à la commune de S. Un centre villageois se forma autour de l'église paroissiale Saint-Wendelin, construite en 1833 en remplacement d'une chapelle située dans la gorge, puis réaménagée en 1879-1880 après un incendie. L'école existe depuis 1820 environ et depuis 1917 dans l'Eigental. Un moulin fut exploité de 1590 environ à la fin du XIXe s. Une fabrique de nouage et de tressage de paille fut fondée par August Bell dans les années 1850. Le tourisme et les cures thermales se développèrent ensuite. En 1961, la communauté des femmes et mères catholiques fonda le centre de vacances et de formation Matt. Des fermes isolées, l'économie alpestre et la sylviculture, ainsi que l'élevage et le commerce du bétail caractérisaient encore la commune au début du XXIe s. (42% des emplois dans le primaire en 2005).


Bibliographie
– A. Bürkli et al., Geschichte der Gemeinden Malters und Schwarzenberg, 1946
– H. Horat, Die Marienkapelle im Eigental, 1986
MAH LU, 2, 2009, 440-458 (nouvelle éd.)

Auteur(e): Waltraud Hörsch / FP