• <b>René Meylan</b><br>Affiche pour l'élection au Conseil des Etats en 1978 (Archives sociales suisses, F Pe-0057).

No 8

Meylan, René

naissance 30.12.1929 à Boudry, décès 27.2.2000 à Bevaix, du Chenit et de Neuchâtel. Fils d'Auguste-Philippe, ouvrier, et d'Olga Renée Denoréaz. ∞ Jacqueline Simone Carrel, fille de Roger Théodore. Etudes de droit à l'université de Neuchâtel, brevet d'avocat (1954). Avocat à Neuchâtel (1956-1970). Membre des Jeunesses communistes, puis du POP. En 1958, M. collabore à la création de la Nouvelle gauche socialiste, parti dissous en 1963 se situant entre le communisme fidèle à l'URSS et le socialisme participant au pouvoir. Directeur du quotidien socialiste Le Peuple-La Sentinelle (1963-1970). Membre du comité central (1964-1970) et du comité directeur (1966-1970) du Parti socialiste suisse. Membre du Conseil général de Neuchâtel (1960-1970) et du Grand Conseil neuchâtelois (1961-1970). Conseiller d'Etat (1970-198 0, Industrie et Justice), il joue un rôle de conciliateur entre patronat et ouvriers. Conseiller aux Etats (1978-1987). Membre de plusieurs commissions fédérales dont celle de Friedrich Traugott Wahlen, chargée de préparer la révision de la Constitution.

<b>René Meylan</b><br>Affiche pour l'élection au Conseil des Etats en 1978 (Archives sociales suisses, F Pe-0057).<BR/>
Affiche pour l'élection au Conseil des Etats en 1978 (Archives sociales suisses, F Pe-0057).
(...)


Bibliographie
Feuille d'avis de Neuchâtel, 13.2.1978
Gazette de Lausanne, 13.12.1979
L'Express, 3.3.2000

Auteur(e): Isabelle Jeannin-Jaquet