No 3

Junod, Charles-Henri

naissance 16.9.1795 à Auvernier, décès 3.8.1843 à Auvernier, prot., d'Auvernier, reçu bourgeois de Neuchâtel. Fils d'Henri, ancien d'Eglise, et de Louise-Catherine Co(u)sandier, fille du châtelain de Vaumarcus. ∞ 1822 Charlotte Schultess. Elève de Pestalozzi à Yverdon (1809-1811), puis formation de géomètre-arpenteur dans la région de Dijon (1813-1814). Ingénieur. J. est chargé du relevé du territoire du Cerneux-Péquignot défini par les nouvelles frontières avec la France après le premier traité de Paris (1814). Inspecteur des ponts et chaussées de la principauté de Neuchâtel (dès 1829). Conseiller d'Etat en 1837. Député au Corps législatif de la principauté et délégué à la Diète fédérale. J. a fixé le tracé de plusieurs nouvelles routes (entre Saint-Blaise et Cornaux, Rochefort et Brot-Dessous) et réalisé les plans de reconstruction ou d'alignement de quelques localités (La Brévine, Le Locle, La Chaux-de-Fonds, Coffrane). Décoré de l'ordre de l'Aigle rouge par le roi de Prusse.


Bibliographie
– J. Courvoisier, «Un élève de Pestalozzi», in RHN, 1997, 247-260
Biogr.NE, 2, 157-160

Auteur(e): Eric-André Klauser