25/02/2008 | communication | PDF | imprimer

Herlisberg

Ancienne comm. LU, distr. de Hochdorf, ayant fusionné en 2005 avec Römerswil dans la nouvelle comm. de Römerswil. Située sur la chaîne de collines des Erlosen au-dessus du lac de Baldegg, elle comprend les hameaux de H., Oberrinach et Lauenberg. 1173 Heigesperhc, 1242 Hergesberch. 217 hab. en 1798, 262 en 1850, 192 en 1900, 187 en 1950, 239 en 2000. Près de H. s'élèvent les ruines du château fort d'Oberrinach, probablement érigé au XIII e s. par la branche cadette des seigneurs de Rinach, qui disposaient de biens importants à H. Détruit par les Lucernois durant la guerre de Sempach, il ne fut pas reconstruit. Les Reinach-Hirzbach, descendants alsaciens des Rinach, acquirent le site en 1849. Appartenant au bailliage de Richensee-Hitzkirch et aux Freie Ämter (1425), H. fut attribué au canton de Lucerne en 1803. Au spirituel, la majeure partie de la commune releva de Hitzkirch, puis de Römerswil dès 1946-1947. Il y eut un ermitage sur les Erlosen du XVIe au XVIIIe s. Une chapelle fut construite en 1838 (sans doute en remplacement d'un édifice antérieur). A la fin du XVIIIe s., H. ne possédait pas de biens communaux et ne percevait donc aucun droit d'entrée sur les immigrants. Une correction de frontières avec Gunzwil, Neudorf et Römerswil eut lieu en 1822. H. formait un cercle scolaire avec Retschwil.


Bibliographie
MAH LU, 6, 1963, 92-94

Auteur(e): Waltraud Hörsch / FS