21/12/2006 | communication | PDF | imprimer | 

Kappel am Albis

Comm. ZH, distr. d'Affoltern, située au pied de l'Albis, à la frontière avec le canton de Zoug, comprenant les hameaux de K., Uerzlikon et Hauptikon (autrefois propriétés du couvent de Kappel) ainsi que quelques fermes isolées. Une partie de la localité d'Ebertswil fut détachée de K. en 1885 et attribuée à Hausen am Albis. Jusqu'en 1911 la commune s'appelait Kappel. 1185 de Capella. 256 hab. en 1634, 438 en 1799, 743 en 1850, 697 en 1900, 676 en 1950, 567 en 1980, 865 en 2000. Les vestiges archéologiques les plus anciens sont constitués d'un poignard de l'âge du Bronze trouvé à Uerzlikon et des restes d'une ferme romaine à la limite de Rifferswil. L'histoire de la commune est étroitement liée à celle de l'abbaye cistercienne de Kappel. Cette dernière étendit son emprise sur les terres avoisinantes jusque vers 1350, puis en fit exploiter une partie par des tenanciers. Uerzlikon et vraisemblablement Hauptikon devinrent par contre durant le Moyen Age des communautés villageoises ayant chacune son terroir assolé. Le couvent exerçait la basse juridiction sur K. et Uerzlikon. Ces droits passèrent en 1309, avec l'avouerie, des barons d'Eschenbach aux Habsbourg, puis aux Hallwyl. Zurich obtint en 1415 la haute juridiction d'Affoltern, puis en 1496, alors qu'il la détenait déjà de facto, l'avouerie du couvent. Après la Réforme et jusqu'en 1798, la ville de Zurich administra les biens sécularisés de l'ancienne abbaye. La nouvelle paroisse de K., dont fit également partie Ebertswil jusqu'en 1885, reprit l'église du couvent en 1527. En 1529 et 1531, K. fut le théâtre de batailles dans les guerres qui portent son nom. En 1835, les communes du district d'Affoltern aménagèrent dans l'ancienne abbaye un hospice des pauvres, auquel furent ajoutés en 1878 une maison cantonale de correction et en 1895 un hôpital. Au début des années 1950, K. était encore une commune rurale, avant de devenir un lieu de résidence pour navetteurs travaillant à Zoug et Zurich.


Bibliographie
– P. Vogelsanger, Kurze Geschichte von Kappel, 1185-1985, 1985
– B. Schneider, Von den Klostergütern zur selbständigen Gemeinde, 1988

Auteur(e): Martin Leonhard / DVU