No 3

Aebischer, Max

naissance 2.1.1914 à Rechthalten,décès 28.2.2009 à Fribourg, cath., de Heitenried et Saint-Ours. Fils de Stephan, instituteur, et d'Isabelle Cottier. Cousin de Marius, conseiller d'Etat, et d'Anton Cottier, conseiller aux Etats, démocrates-chrétiens. ∞ Geneviève Python, fille d'Henri, d'origine française. Après des études de droit à Fribourg (doctorat en 1941), un semestre à Rome, des cours d'économie politique et de sociologie, A. fut secrétaire (1942) puis secrétaire général (1945-1966) des Organisations syndicales chrétiennes-sociales fribourgeoises. Président du comité de direction du Mouvement chrétien-social fribourgeois (1966-1985). Député au Grand Conseil fribourgeois (1946-1966). Conseiller communal (exécutif) de Fribourg (1950-1960), en charge du service social et des écoles, syndic (1960-1966). Conseiller d'Etat (1966-1976), directeur de l'Instruction publique et des Cultes, il se consacra à l'application des concordats romand et suisse sur la coordination scolaire, défendit la nouvelle loi sur l'université (1970), géra son agrandissement (nouveaux bâtiments à Miséricorde), s'occupa de l'achèvement des travaux à l'école normale (aile inaugurée en 1975). Conseiller national (1951-1971; président 1968-1969), A. fit partie des commissions parlementaires de gestion, des affaires étrangères et des PTT. Il défendit les intérêts des salariés et s'attaqua aux problèmes d'économie politique et sociale (assurances sociales, construction d'habitations de caractère social). Président du conseil d'administration des Freiburger Nachrichten dès 1977.


Bibliographie
La Liberté, 31.12.1968
Hist. de l'Université de Fribourg Suisse, 1889-1989, 1, 1991
Freiburger Nachrichten, 31.12.1993

Auteur(e): Marianne Rolle