18/04/2007 | communication | PDF | imprimer | 

Flühli

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

Comm. LU, distr. d'Entlebuch, la plus grande du canton, dans la vallée préalpine de la Waldemme, comprenant les villages de F. et Sörenberg. Première moitié du XVIIe s. Flüli. F., à l'endroit le plus large de la vallée, n'est probablement habité en permanence que depuis le XVIIe s. 799 hab. en 1784, 1691 en 1850, 1388 en 1900, 1417 en 1950, 1737 en 2000. En 1380, les gens de l'Entlebuch battirent les Obwaldiens à Sörenberg, lors d'un conflit sur les alpages; un monument au héros légendaire Wintrüb a été érigé à F. En 1782, on détacha de Schüpfheim la paroisse de F. et l'on y construisit l'église Saint-Joseph; telle est l'origine du village. F. fut une municipalité de 1798 à 1816 et une commune, séparée de Schüpfheim et Escholzmatt, dès 1836; la commune ecclésiastique date de 1931. Une verrerie est mentionnée en 1433; plusieurs souffleurs produisaient un verre réputé, au XVIIIe s. surtout et jusqu'en 1869. Des sources sulfureuses furent exploitées du XVIe au XXe s.; un hôtel thermal s'ouvrit en 1904. La construction d'une route dans la vallée fut difficile et coûteuse; il existe un service de car postal depuis 1925. En amont de F. s'étend le Mariental, avec Sörenberg, dont la chapelle (1661), abritant une image miraculeuse, fut remplacée par une église en 1824. Les capucins assurent une aumônerie à l'hospice depuis 1892. Lénine passa trois mois à Sörenberg en 1915. Après la Deuxième Guerre mondiale, F. et surtout la station de Sörenberg s'ouvrirent au tourisme hivernal. Le téléphérique du Rothorn de Brienz fut construit en 1971. En 2000, le secteur tertiaire offrait un peu plus de la moitié des emplois.


Bibliographie
Gedenkschrift zur Jahrhundertfeier des Bestehens der politischen Gemeinde Flühli 1836-1936, 1936
Flühli und Sörenberg 1836-1986, 1986
– H. Horat, Flühli-Glas, 1986
MAH LU, N.S., 1, 1987, 148-183

Auteur(e): Anton Kottmann / ME