25/06/2004 | communication | PDF | imprimer | 

Doppleschwand

Comm. LU, distr. d'Entlebuch, comprenant le village-rue de D., sur une terrasse entre la Petite Emme et la Grosse Fontanne, au carrefour de routes pour Wolhusen, Romoos et Entlebuch, ainsi que les hameaux de Gober, Holz et Oberhüseren. 1275 Togelswande/Towenswande. 390 hab. en 1745, 536 en 1798, 681 en 1837, 668 en 1850, 523 en 1900, 502 en 1950, 470 en 1970, 653 en 2000. Les hommes libres de Kapfenberg fondèrent sans doute l'église paroissiale, citée dès 1275. La paroisse ze Toboltzwanden, mentionnée en 1306, passa en 1313, avec son patronage, de la branche cadette des barons de Wolhusen à l'Autriche. Elle fut inféodée par Lucerne aux barons de Lütishofen de 1386 à 1478, puis attribuée au chapitre de Beromünster, à qui elle fut incorporée en 1480. Sur son territoire se créa la commune de D. en 1798. L'église néogothique, due à Wilhelm Keller, date de 1860-1864. Largement répandue aux XVIIe et XVIIIe s., l'industrie textile à domicile disparut avant 1900. On construisit des routes carrossables pour Wolhusen et Romoos entre 1838 et 1842, pour Hasle (LU) en 1852 et pour Entlebuch en 1888. Depuis 1970, le bâtiment connaît une intense activité. En 2000, le secteur primaire offrait toujours un bon tiers des emplois.


Bibliographie
MAH LU, N.S. 1, 29-44
– E. Waser, Die Entlebucher Namenlandschaft, 1988, 128-129
– L. Wigger, Doppleschwand im Entlebuch, 1991

Auteur(e): Willi Huber / FS