No 1

Jaberg, Ernst

naissance 7.12.1917 à Golaten,décès 18.7.1998 à Berne, prot., sans confession (1988), de Radelfingen. Fils d'Ernst, agriculteur, et de Marie Hurni. ∞ Katharina Trachsel, veuve Molinari, institutrice, fille d'Ernst, agriculteur et forestier. Etudes de droit à Berne et Neuchâtel, brevet d'avocat bernois en 1944, doctorat en 1950. Greffier au tribunal de Berthoud, puis en 1946 à celui d'Aarberg (et préposé aux poursuites et faillites). Président du tribunal et préfet de Cerlier (1950), juge cantonal (1956-1966). Secrétaire de la section du PAB du district d'Aarberg. Conseiller d'Etat bernois (Justice et affaires communales, 1966-1979). Président de la délégation du Conseil-exécutif pour les affaires jurassiennes, J. joua un rôle déterminant dans l'élaboration de la solution constitutionnelle de la question jurassienne entre 1970 et 1978. Il s'occupa aussi de la modernisation de l'administration judiciaire et mit en œuvre les lois sur les communes de 1968 (introduction du suffrage féminin) et 1974. Membre du conseil d'administration de la sucrerie d'Aarberg, président des Chemins de fer de la Wengernalp et de la Jungfrau, président de la Banque cantonale bernoise (1979-1987). Membre de la société estudiantine Freistudentenschaft (membre d'honneur en 1979).


Fonds d'archives
– Curriculum, Arch. de l'UDC du canton de Berne, Berne,
Bibliographie
– E. Blaser, «Zum Rücktritt von Regierungsrat Ernst Jaberg», in Bernische Verwaltung, 1979, no 2, 28-29
Der Bund, 22.7.1998

Auteur(e): Peter Stettler / UG