No 2

Parrat, Henri-Joseph-François

naissance 1.4.1791 à Delémont, décès 7.4.1866 à Porrentruy, cath., de Delémont et Porrentruy. Fils d'Henri et de Françoise Koetschet. ∞ 1) Marie Marguerite Béchaux, fille de Thomas, brasseur, 2) Marie Cécile Jacquet, fille de Claude, commerçant. Instruit par un précepteur, P. fréquenta ensuite l'académie de Strasbourg (jusqu'en 1812). Professeur et bibliothécaire au collège de Porrentruy (1815-1818). Commerçant en France et en Angleterre. Membre de la Société statistique des districts du Jura (1832). Il œuvra pour l'indépendance de l'Eglise catholique et en faveur d'écoles confessionnelles dans le Jura. Auteur dès 1842 d'études sur les langues orientales, surtout l'araméen, il entra à la Société orientaliste d'Allemagne en 1852. Député au Grand Conseil bernois (1835-1841 et 1854-1858). Après la chute des radicaux, il fut élu conseiller d'Etat (1852-1853), mais ne put faire passer ses idées ultramontaines.


Fonds d'archives
– Correspondance, lycée cantonal de Porrentruy
– Fonds, BiCJ
Bibliographie
– P. Rolli, «H.-J.-F. Parrat, un orientaliste jurassien», in Actes SJE, 1893-1897, 84-102
– A. Gasser et al., Jura bernois 1815-1965, 1965, 46

Auteur(e): Christoph Zürcher / FP