Hermiswil

Ancienne commune BE, district de Wangen, arrondissement administratif de Haute-Argovie, partie de la commune de Seeberg depuis 2016. Dans le Önztal. 1289 Hermanswile. 74 hab. en 1764, 155 en 1850, 112 en 1900, 101 en 1950, 101 en 2000. Le territoire appartenait aux XIIIe et XIVe s. aux seigneurs vom Stein, qui le tenaient peut-être en fief des Kibourg, et passa à Soleure en 1466 à la suite d'héritages. Soleure céda H. à Berne dans le traité de Wynigen en 1665. Berne l'attribua à la basse justice de Bollodingen et au bailliage de Wangen. H., qui dépendait de la paroisse catholique de Kriegstetten, fut intégrée à la paroisse protestante de Herzogenbuchsee. Groupement scolaire avec Riedtwil (bâtiment scolaire). La situation favorable de H., au bord de l'ancienne route cantonale menant de Berne en Argovie, puis dès 1857 près de la ligne ferroviaire Olten-Berne (gare de Riedtwil) ne modifia guère l'aspect agricole et artisanal du village.


Bibliographie
– K.H. Flatt, Die Errichtung der bernischen Landeshoheit über den Oberaargau, 1969
– H. Schneeberger, Bauinventar der Gemeinde Hermiswil, 2004

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / EVU