21/02/2006 | communication | PDF | imprimer

Dürrenroth

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

Comm. BE, distr. de Trachselwald, comprenant le village en terrasse de D. et le hameau de Waltrigen au sud du Rotbach, les hameaux de Hubberg, Hubbergschachen et Gassen au nord, ainsi que des fermes isolées. Lors de la correction des frontières avec Ursenbach en 1888-1889, la plus grande partie du quartier de Hubberg fut attribuée à D. 1275 Rota, 1326 Durren Rot. 853 hab. en 1764, 1438 en 1850, 1441 en 1900, 1330 en 1950, 1032 en 2000.

Tardivement peuplé, ce territoire de fermes éparses revint en 1312, avec d'autres parties de la seigneurie de Balm, à l'ordre teutonique, qui transmit ensuite l'église Saint-Laurent (construite en 1486 et transformée aux XVIIIe et XIXe s.) et la basse justice de D. à sa commanderie de Sumiswald. Dès 1431, D. appartint au district forain de Berthoud. Malgré la résistance de la population, Berne introduisit la Réforme en 1528. Intégré à la seigneurie (bailliage dès 1701) de Sumiswald, D. fut administré de 1528 à 1552 par Berne qui le racheta en 1698 à l'ordre teutonique et l'intégra en 1803 au bailliage de Trachselwald. Au XIXe s., l'exploitation individuelle favorisa la fondation de plusieurs sociétés de laiterie (au nombre de six en 1990, avec trois fromageries). Le tissage à domicile de toiles de lin et de mi-lin apportait un revenu complémentaire. Une caisse d'épargne fut fondée en 1847. Outre une forte agriculture, qui offrait plus d'un tiers des emplois en 2000, les principaux secteurs d'activité étaient la transformation du bois, le bâtiment, une fabrique de machines travaillant pour l'exportation et le commerce de produits agricoles. Les navetteurs (se rendant notamment à Huttwil et Langenthal), disposent d'un bon réseau de transport (route de la vallée en 1875, voie ferrée Ramsei-Sumiswald-Huttwil en 1908). Depuis 1891, la Société évangélique a son siège régional à Waltrigen. La commune a trois écoles (au village, à Hubbach et Gassen) et fait partie avec Walterswil du cercle scolaire du "Petit-Emmental".


Bibliographie
– F. Häusler, Das Emmenthal im Staate Bern bis 1798, 2 vol., 1958-1968
– C. Hebeisen et al., Kirche Dürrenroth, 1986
– J. Rettenmund, Amtsbezirk Trachselwald, 1991
– A.-M. Dubler, «Adels- und Stadtherrschaft im Emmental des Spätmittelalters», in AHVB, 75, 1992, 9-100

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / VV