Schwendibach

Comm. BE, distr. et arrondissement administratif de Thoune. Habitat dispersé sur le versant nord du Grüsisberg, avec hameaux et fermes isolées. 1388 Swendibach. 60 hab. en 1764, 136 en 1850, 121 en 1900, 203 en 1950, 262 en 2000. Le territoire colonisé tardivement releva du bailliage extérieur kibourgeois, puis dès 1384 du bailliage bernois de Thoune, et la basse justice dépendait de la juridiction de Steffisburg. S. constitue avec Goldiwil un cercle ecclésiastique de la paroisse de Thoune. De l'alternance cultures-herbages traditionnelle, les fermes passèrent au XIXe s. à la production laitière et fromagère. Au début du XXIe s., la petite industrie, notamment du bois, s'ajouta à l'agriculture. Grâce à un bon réseau routier vers Steffisburg et Thoune, deux tiers des personnes actives travaillaient à l'extérieur en 2000. Après le transfert du degré secondaire à Homberg et du jardin d'enfants à Buchen, le bâtiment scolaire abrita aussi l'administration communale dès 2004.


Bibliographie
– H.-U. Baumgartner, Bauinventar der Gemeinde Schwendibach, 2003
– A.-M. Dubler, «Die Region Thun-Oberhofen auf ihrem Weg in den bernischen Staat (1384-1803)», in BZGH, 66, 2004, 61-117

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / EVU