No 1

Gadient, Andreas

naissance 6.9.1892 à Trimmis, décès 27.12.1976 à Coire, prot., de Trimmis. Fils de Peter, commerçant, et d'Ursula Florin, de Klosters-Serneus. ∞ Maria Jost, de Klosters. Instituteur (breveté en 1911) à Jenaz et Klosters, G. reprit des études à Zurich en 1914 (doctorat en 1919, brevet de maître secondaire en 1920). Il enseigna aux écoles secondaire et de commerce de Coire (1917-1921), puis s'établit à Klosters-Serneus comme maître secondaire (jusqu'en 1931) et agriculteur.

G. fut l'un des pères fondateurs du parti démocrate grison (issu en 1919 de la scission des jeunes radicaux). Il le représenta au Conseil national (1925-1959) et au Grand Conseil (1927-1939 et 1951-1957). S'opposant aux radicaux, il défendit les petits paysans et les paysans de montagne, et mit l'accent sur la politique sociale et la formation. Sur le plan national, il s'affirma comme l'un des dirigeants de la gauche du camp bourgeois, notamment dans la lutte contre le programme de déflation de la Confédération, lors de l'initiative de crise (rejetée en 1935), dans le Mouvement des lignes directrices et comme rédacteur de la Nation (1933-1934). Au Conseil national, il se joignit d'abord au groupe de politique sociale, en 1935 aux démocrates libres et en 1942 au groupe démocrate nouvellement constitué.

Conseiller d'Etat des Grisons (1939-1947, Finances et affaires militaires), il encouragea l'industrie afin d'éviter les dangers d'une évolution unilatérale vers le tourisme. Il siégea de 1941 à 1976 au conseil d'administration des Emser Werke (auj. Ems-Chemie). Brillant orateur et publiciste infatigable, il eut une influence décisive, dans l'entre-deux-guerres, sur la montée de son parti aux Grisons (position dominante au Grand Conseil en 1935 et dans la délégation cantonale au Conseil national en 1939). Ses positions de centre-gauche, anticapitalistes et critiques envers l'armée, à l'origine du moins, ne laissèrent pendant des décennies que peu de chances de succès aux socialistes.


Oeuvres
Das Prätigau, 1921
Lebendige Demokratie, 1942
Bibliographie
– A. Gasser, Bündner Kulturkampf vor 40 Jahren, 1987
– P. Metz, Andreas Gadient, 1892-1976, 2001

Auteur(e): Jürg Simonett / MT