Fahrni

Comm. BE, distr. de Thoune, sur les collines entre les vallées de la Zulg et de la Rothachen, constituée de Dörfli et des hameaux de Rachholtern, Lueg, Äschlisbühl, Bach, Embergboden et de fermes isolées. 1299 Varne. 324 hab. en 1764; 766 en 1850; 686 en 1900; 722 en 1950; 715 en 2000. F. faisait partie au Moyen Age de la seigneurie de Heimberg, partie du bailliage du Katterli, possession des Kibourg; le tout passa à Berne en 1384 et fut intégré à la juridiction libre de Steffisburg, dans le bailliage de Thoune. F. et le reste de la vallée de la Zulg jouissaient de l'usufruit des forêts domaniales (Kibourg puis Berne), d'Eriz jusqu'à Schallenberg (acte de 1344); l'abrogation de ces droits par l'Etat déboucha sur des procès entre l'Etat, F. et les communes voisines de 1847 à 1897. F. relève depuis toujours de la paroisse de Steffisburg (église filiale à Rachholtern depuis 1951). L'élevage, la production laitière et l'artisanat dominent dans la commune; la moitié environ de la population active travaille à l'extérieur (ligne de cars Schwarzenegg-Thoune depuis 1975). Quartiers neufs à Obere Mürggen. Rachholtern, avec l'église, l'école et la salle polyvalente, la banque Raiffeisen, la poste et la fromagerie, constitue le centre de la commune.


Bibliographie
Einwohnergemeinde Fahrni, 1987

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / PL