Blumenstein

Comm. BE, distr. de Thoune, et ancienne seigneurie, dans le Stockental et le haut Gürbetal. Inner-B. comprend le village de B. (1305 Bluomenstein) et les hameaux de Wäsemli, Eschli, Gassen et Rüdeli. Ausser-B., soit les hameaux de Lochmannsbühl, Reckenbühl, Bodenzingen et Tannenbühl, forma la commune de Tannenbühl jusqu'à sa réunion avec B. en 1859. 443 hab. en 1764, 1077 en 1850, 814 en 1900, 1071 en 1950, 1192 en 2000. Tardivement colonisé, B. n'a livré que peu de vestiges: un four à chaux à Rüdeli, un mur de date incertaine dit "des païens" dans la fromagerie.

Inner-B. appartenait à la seigneurie de B. Le château fort médiéval, mentionné pour la dernière fois en 1606, entièrement disparu, était séparé de son église (privée) par le Fallbach. Berne acquit en 1348 de Pierre de Rarogne la seigneurie et le patronage et revendit sans doute l'un et l'autre à une famille qui prit alors le nom de B. La seigneurie passa ensuite, en tout ou en partie, par mariage, héritage ou vente, aux Münch de Münchenstein (1386), aux von Krauchtal (1420), von Stein (1439), von Scharnachtal, entre autres. Son dernier propriétaire, Hans Franz von Wattenwyl, vendit en 1642 ses droits seigneuriaux à la commune d'(Inner-)B. Celle-ci céda la basse juridiction à Berne qui renonça en échange à tous autres droits seigneuriaux. Berne attribua B. à la juridiction de Seftigen; en 1652, elle groupa B. et Thierachern et les rattacha au bailliage de Thoune (district d'Oberseftigen de 1798 à 1803).

L'église Saint-Nicolas, mentionnée en 1285, est située loin en amont du village. Au début du XIVe s., un nouveau bâtiment remplaça celui du XIe s.; le clocher est un peu plus récent. Le patronage échut à Berne en 1522. La paroisse ne comprenait à l'origine qu'Inner-B. Réunie brièvement à Amsoldingen de 1536 à 1544, elle s'agrandit d'Ausser-B. en 1676, Tannenbühl, Reckenbühl, Bodenzingen étant détachés de la paroisse d'Amsoldingen et Bühl de celle de Thierachern. Depuis 1921, Pohlern en fait aussi partie. Grâce à ses bains, connus dès le XVIe s., B. compta vers 1900 parmi les stations climatiques bernoises. Ce n'est qu'au XIXe s. que l'élevage prit son importance actuelle; la fromagerie de la vallée fut fondée en 1858. Actuellement les propriétaires de droits d'alpage sont groupés dans les corporations et coopératives intercommunales de Langeneggalp, d'Oberwirtneren et d'Unterwirtneren. L'agriculture et l'artisanat offraient en 1990 50% des emplois, 54% des personnes actives travaillant à l'extérieur (Thoune, Berne). De nouveaux quartiers ont vu le jour dans les zones d'Allmendeggen et de Rossweid.


Sources imprimées
SDS BE, II/11
Bibliographie
– U. Jaeggi, Berggemeinden im Wandel, 1965
– W. Rothacher, Jubiläumsschrift Käsereigenossenschaft B. 1858-1969, 1969
– W. Rothacher, Chronik von Kirche und Dorfschaft Blumenstein, 1981

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / WW