Nürensdorf

Comm. ZH, distr. de Bülach. Village groupé (village-rue avant 1700) sur le versant sud-ouest du plateau de Brütten, comprenant les localités de N., Birchwil (vers 1155 Byrchenwilare), Breite et Oberwil ainsi que les hameaux de Hakab, Breitenloo, Chlihus, Baltenswil (comm. Bassersdorf) jusqu'en 1931 et Breitehof dès 1869. Vers 1150 Noelistorf, 1277 Nueristorf. Env. 145 hab. en 1467, 409 en 1634, 832 en 1799, 1114 en 1850, 1068 en 1900, 760 en 1941 (sans Baltenswil), 777 en 1950, 906 en 1960, 2012 en 1970, 4475 en 2000. Deux camps militaires romains avec fortifications (Heidenburgen), destinées probablement à assurer la sécurité de l'ancienne route Kloten-Oberwinterthur; tombes du haut Moyen Age au lieudit Lebern. L'auberge Schwarzer Bären est mentionnée en 1474. Pour la haute justice, N. dépendit du comté habsbourgeois de Kybourg, puis du bailliage zurichois de Kybourg (1452-1798). La basse justice de N. (village uniquement) fut aux mains de plusieurs familles de la ville de Zurich: les Biber (vers 1300), les Meiss (1448), les Reinhard (1646) et les Hess (1735-1798). Le village reçut un coutumier en 1448 et limita l'accès à la bourgeoisie en 1570 (Einzugsbrief). Salomon Hess, justicier, fit construire le château en 1760 d'après les plans de David Morf. Durant la République helvétique, N. fut rattaché au district de Bassersdorf et constitué en commune politique avec les hameaux environnants (1806). La commune civile (Zivilgemeinde) exista jusqu'en 1974. Au spirituel, N. fit partie de la paroisse de Kloten au Moyen Age, puis de celle de Bassersdorf dès la Réforme. Entre 1681 et 1935, la surface des terres cultivées passa de 204 à 61 ha, au profit des prairies. Le nombre de parcelles par exploitation tomba de vingt-trois (1801) à treize. La taille moyenne des exploitations diminua également (2,6 ha au lieu de 4,5). Les riches paysans des fermes foraines, en revanche, agrandirent et arrondirent leurs exploitations aux dépens du village. Le nouveau tracé de la route Zurich-Winterthour par Tagelswangen et Kemptthal (au lieu de N.) freina le développement industriel. Une brasserie (1839-1902), une teinturerie (jusqu'en 1889) et une presse à huile (jusqu'en 1895) furent néanmoins exploitées. N. est desservi par la ligne de bus Winterthour-Kloten aéroport depuis 1963. Dans les années 1960, intégrée à l'agglomération de Zurich, la commune construisit d'abord de nombreuses villas sur les pentes sud; dès la fin des années 1980, elle a densifié son habitat à l'intérieur de la localité.


Bibliographie
– E. Winkler «Siedlungsaufnahme Nürensdorf», in ASTP, 36, 1937, 133-153
– B. Müller, Gemeinde Nürensdorf, 1989
Rund ums Zythüsli: Bilder und Geschichten aus der Gemeinde Nürensdorf, 2001

Auteur(e): Martin Illi / MBA