Seftigen (commune)

Comm. BE, distr. de S., arrondissement administratif de Thoune, dans un paysage de collines morainiques entre la vallée de l'Aar et la vallée supérieure de la Gürbe. 1277 Seftingen. 346 hab. en 1764, 676 en 1850, 603 en 1900, 956 en 1950, 2076 en 2000. Des vestiges d'une villa romaine chauffée par hypocauste et un puits ont été mis au jour à la Räbzälg, des tombes du haut Moyen Age au Leimeried. Au bas Moyen Age, la localité faisait partie de la seigneurie de Burgistein. Au XVe s., du temps des héritiers de Ludwig von S., originaires de Fribourg, S. se constitua en juridiction, dont une moitié resta aux mains de familles bourgeoises de Berne (Seftinger, von Büren) et l'autre passa au XVe s. à l'hôpital supérieur de Berne, puis en 1523, avec Jakob von Wattenwyl, revint à la seigneurie de Burgistein. Ensuite, et jusqu'en 1798, la basse juridiction fut administrée en alternance par le seigneur de Burgistein et la famille von Büren. De 1388 à 1798, S. dut son importance à son statut de chef-lieu de la juridiction (Landgericht) homonyme. Après avoir relevé de la paroisse de Kirchdorf, S. fut rattaché en 1664 à l'église de Gurzelen, plus proche. La construction de la ligne ferroviaire de la vallée de la Gürbe en 1901-1902 (stations desservant Burgistein et S.) donna une première impulsion au développement économique de cette localité autrefois agricole et artisanale; le second élan fut donné à la fin des années 1960 par la construction des nouveaux quartiers de Zälg, Berg et Allmend. L'agriculture (22% des emplois en 2005) et des formes très diverses de petit artisanat sont encore au début du XXIe s. des sources de revenu. Le chemin de fer et la proximité de l'autoroute ont favorisé la mobilité; en 2000, près de 77% de la population active étaient des pendulaires, principalement vers les agglomérations de Berne et de Thoune.


Bibliographie
– R. von Stürler, Die vier Berner Landgerichte Seftigen, Sternenberg, Konolfingen und Zollikofen, 1920
– E. Schneeberger, Bauinventar der Gemeinde Seftigen, 1999

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / LA